publicité

vendredi 24 février 2017

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

La pyramide de Harvard

  • Conçue par le Pr Walter Willett, patron de l’Ecole de santé publique de Harvard, cette pyramide accompagne le guide de référence Eat right and be healthy, publié en 2004.
Aline PÉRIAULT - Vendredi 11 Juin 2010
Partagez |
La pyramide de Harvard
AugmenterRéduireTaille du texte

Les céréales en occupent le socle, mais il est précisé qu’elles doivent être complètes. De manière un peu surprenante, les huiles végétales sont à égalité avec les céréales. Walter Willett voulait ainsi marquer son opposition à la chasse aux corps gras qui, selon lui (et nous partageons cet avis), a probablement accéléré l’épidémie d’obésité. Fruits et légumes se situent au premier étage, juste au-dessous des légumes secs que Harvard associe aux noix.

Poissons et viandes sont installés à l’étage supérieur, juste avant les laitages ou « un supplément de calcium ». Enfin, les céréales raffinées, les pommes de terre, les sodas et les aliments sucrés occupent la pointe de la pyramide. En marge de la pyramide, pour la première fois, des chercheurs conseillent un complément quotidien de vitamines et de minéraux et, le cas échéant, une consommation modérée de vin.

 

Consultez aussi la pyramide alimentaire de LaNutrition.fr

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Commentaires  

 
+4 1 29-08-2013 06:51
La pyramide d'Harvard a été légèrement modifiée changée depuis votre article. La place de l'huile et des céréales a notamment été un peu réduite. http://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/files/2012/10/healthyeatingpyramidresize.jpg

Ils ont aussi réalisé un diagramme "assiette" pour illustrer différemment ces proportions d'aliments. http://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/
 

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Le lait et le cancer

L'idée que les produits laitiers pourraient favoriser certains cancers a longtemps été niée par les autorités sanitaires et bien sûr l'industrie laitière. Quels sont les liens réels entre laitages et cancers ? Par quels mécanismes ? LaNutrition.fr fait le point sur les preuves scientifiques et vous explique les risques possibles selon les cancers ainsi que les portions quotidiennes à ne pas dépasser

>> Lire le dossier (Abonnés)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires