publicité

vendredi 22 mai 2015

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

Pour maigrir, regardez un film d’horreur !

La terreur au cinéma peut (un peu) vous aider à brûler des calories.

Sylviane Passard - Mardi 29 Janvier 2013
Partagez |
Pour maigrir, regardez un film d’horreur !
AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés calories

Une heure trente de film d’horreur peut faire brûler jusqu'à 113 calories, soit l'équivalent d'une barre de chocolat, ou l’équivalent de ce qui est dépensé en une demi-heure de marche.

Une société européenne de films en streaming (Lovefilm) a demandé à une équipe de scientifiques de l'Université de Westminster de mesurer le potentiel qu’auraient certains films d'horreur sur la dépense énergétique.

L'étude a mesuré la dépense énergétique totale de  volontaires alors qu’ils regardaient quelques classiques du genre. Les chercheurs ont aussi enregistré le pouls, la consommation d'oxygène et la production de dioxyde de carbone de chaque individu.

Les résultats montrent qu’en moyenne le nombre de calories dépensées a augmenté d'au moins un tiers  pendant le visionnage du film, par rapport aux calories dépensées au repos. Le pouls était multiplié par deux aux moments les plus angoissants.

Dans le détail, les films qui ont entraîné les dépenses caloriques les plus importantes ont été :

  • The Shining : 184 calories
  • Les Dents de la mer : 161 calories
  • L’Exorciste : 158 calories
  • Alien : 152 calories
  • Saw : 133 calories
  • Les griffes de la nuit : 118 calories
  • Paranormal activity : 111 calories
  • Le projet Blair Witch : 105 calories
  • Massacre à la tronçonneuse : 107 calories
  • [REC] : 101 calories

Pour le Dr Richard Mackenzie (Université de Westminster), les résultats s’expliquent par le fait que " les films d’horreur entraînent une augmentation de la fréquence cardiaque. Le pouls s’accélère, le cœur pompe le sang plus vite et le corps subit une poussée d’adrénaline. (…) C’est cette libération rapide d’adrénaline liée à un stress intense (ou dans ce cas, due à la peur), qui réduit l’appétit (…) et permet au final de brûler davantage de calories."

Une dépense calorique qui reste malgré tout modeste !

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Commentaires  

 
0 1 snoopyne 29-01-2013 21:25
Vraiment dommage que les chercheurs n'aient pas étudié le comportement alimentaire dans les heures qui suivent le film... on aurait peut-être eu des surprises !
 

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Le lait et le cancer

L'idée que les produits laitiers pourraient favoriser certains cancers a longtemps été niée par les autorités sanitaires et bien sûr l'industrie laitière. Quels sont les liens réels entre laitages et cancers ? Par quels mécanismes ? LaNutrition.fr fait le point sur les preuves scientifiques et vous explique les risques possibles selon les cancers ainsi que les portions quotidiennes à ne pas dépasser

>> Lire le dossier (Abonnés)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires