publicité

dimanche 29 mai 2016

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Gluten comment le blé moderne nous intoxique - Julien Venesson

Une enquête qui retrace l’histoire des céréales et des manipulations génétiques que l’on a fait subir au blé. Pour certaines personnes, les conséquences sur la santé sont mineures. Pour d’autres, elles sont dramatiques.



15,70 €
+
-

Présentation

Etes-vous certain(e) que le blé vous fait du bien ?

Pouvoirs publics, nutritionnistes et industriels de l’agro-alimentaire vous encouragent à manger toujours plus de céréales, « pour votre santé ». L’enquête de Julien Venesson montre au contraire qu’en éliminant le blé de votre alimentation, vous pourriez être en meilleure santé.

Pour réduire la faim dans le monde et augmenter les rendements, les agronomes ont profondément modifié les gènes du blé. Ils ont donné naissance à des variétés monstrueuses, des Frankenblés. Conséquence : ces blés modernes renferment un gluten qui pose beaucoup plus de problèmes à l'organisme que le gluten des variétés ancestrales

Aujourd’hui, jusqu’à une personne sur trois aurait sans le savoir une sensibilité à cette protéine. Jamais un médecin n’imaginera que le blé est responsable d’une fatigue chronique de troubles de la digestion et de l’humeur, de maux de tête, vertiges, neuropathies, ou douleurs musculaires ! Et pourtant…

Plus grave encore : chez les personnes prédisposées génétiquement, le gluten fait office de détonateur de maladies auto-immunes : maladie cœliaque, maladie de Crohn, sclérose en plaques, diabète de type 1, polyarthrite rhumatoïde…

Cet ouvrage vous livre une synthèse des recherches scientifiques menées sur le gluten et des entretiens exclusifs avec les spécialistes du domaine. Il vous donne surtout les clés pour conserver et retrouver la santé.

Si la médecine échoue à vous soigner,  il est peut être temps de s’interroger sur ce que vous mangez…

Extrait

Extrait de Gluten comment le blé nous intoxique

L’histoire de Dorian commence en 1991. Cet été-là il décide de partir en vacances avec sa femme sur l’île de Corfou en Grèce. L’île de Corfou est surnommée « l’île d’émeraude » en raison de sa végétation verte et dense et de ses plages dorées où la température de l’eau atteint 25 degrés en été : une destination de rêve pour se reposer et oublier les tracas du quotidien. Le programme de Dorian est simple : soleil, mer, balades et bons petits plats. Mais c’est sans compter sur la turista. Très fréquente lorsqu’on voyage, cette infection est communément appelée « gastro » et provoque diarrhées, crampes abdominales, nausées, vomissements, de quoi gâcher les vacances. Dorian devra attendre le retour à la maison pour que ses troubles digestifs se normalisent. Pourtant, à partir de cet instant son état de santé ne cessera de se dégrader. Divers symptômes viennent se greffer les uns aux autres pendant les vingt années suivantes : tout d’abord de la fatigue chronique et des troubles digestifs récurrents (diarrhées) puis des indigestions et du reflux gastrique, des nausées, des éruptions cutanées, une peau sèche, des douleurs articulaires, des crampes nocturnes, des troubles de l’humeur et une légère dépression, des difficultés à effectuer des nuits complètes et réparatrices et une cystite interstitielle incurable (des douleurs au niveau de la vessie accompagnées d’envies fréquentes d’uriner). Évidemment ces nombreux symptômes amènent Dorian à consulter son médecin, mais celui-ci est dans l’incompréhension la plus totale, car tous les examens effectués sont normaux : le stress ? Son médecin l’oriente néanmoins vers des spécialistes : un gastro-entérologue, un neurologue, un rhumatologue, un psychiatre. Les médecins sont tous sans réponse et se contentent d’essayer de diminuer les symptômes à l’aide de médicaments. Pour Noël 2006 le cadeau de Dorian sera une crise de colique biliaire, couronnée d’une ablation chirurgicale de la vésicule qu’il espère salvatrice. Mais malgré cela, les symptômes digestifs sont toujours là et Dorian se sent de plus en plus affaibli. À l’aube de l’été 2008, soit 17 ans après ses premières vacances en Grèce, il lui est difficile de fournir un effort physique aussi simple que de monter une colline. Dorian peine à se déplacer et passe de plus en plus de temps enfermé, il ne travaille plus. Passant une bonne partie de ses journées sur Internet, il traine sur des forums médicaux où il échange avec d’autres malades. Un jour, l’un d’entre eux lui suggère d’essayer de supprimer de son alimentation le gluten, une protéine retrouvée dans le blé mais aussi d’autres céréales comme le seigle ou l’épeautre. Vu son état il n’a pas grand-chose à perdre. Le résultat est inimaginable : en moins d’une semaine, tous les symptômes ont fortement diminué et certains ont même disparu. Vu ce changement radical, Dorian poursuit son régime alimentaire et voit son état de santé s’améliorer de jour en jour tandis qu’aucun diagnostic n’est encore posé. C’est le Dr Kamran Rostami, médecin spécialisé en gastroentérologie qui le fera en 2012 : Dorian souffre d’une sensibilité au gluten. La sensibilité au gluten est une maladie fréquente qui ne peut être diagnostiquée ni par une prise de sang ni par un examen intestinal. C’est une pathologie différente de la maladie cœliaque dont nous parlerons également dans ce livre, mais elle a pourtant ruiné une partie de la vie de cet homme, brillant biochimiste . Six pour cent de la population au moins serait touchée, certains chercheurs avancent même le chiffre de 35 % – une personne sur trois – ce qui représenterait entre 4 et 23 millions de Français !

Auteur

julien_venessonConsultant en nutrition, journaliste scientifique, Julien Venesson écrit pour plusieurs sites spécialisés. Il dispense également des formations à destination des professionnels.

Notre avis

Un document qui révèle un aspect peu connu de notre alimentation. Il offre une synthèse des recherches scientifiques menées sur le gluten et des entretiens exclusifs avec les spécialistes du domaine.

C'est aussi un ouvrage pratique qui apporte des solutions concrètes pour réussir la transition vers une alimentation sans gluten.

Caractéristiques

Broché :  224 pages
Editeur : Thierry souccar Editions
Langue : Français
Format : 14 x 21 cm
ISBN : 978-2-36549-043-6

Avis des clients:

Feline  (Mercredi, 14 Octobre 2015)
Noter: 5
je suis intolérante au gluten, mais seulement le gluten de blé. Par contre je mange de temps à autre du pain de seigle et je supporte très bien
l'avoine


Benjamin.Derosier  (Jeudi, 13 Mars 2014)
Noter: 5
Livre Excellent ! Je le recommande !rnrnMerci à Julien pour son travail rigoureux, compréhensible, synthétique !rnrnCe livre me permet, avec tant
d'autre de revoir mes bases et de transposer ces nouvelles données auprès de mes patients !rnrnMerci à vous LaNutrition de nous permettre de se
former continuellement et de nous ré informer de façon intelligente !rnrnBenjamin