publicité

samedi 18 avril 2015

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

Le vaccin contre la grippe A (H1N1) lié à un risque accru de maladie auto-immune

Les personnes qui ont reçu le vaccin H1N1 de 2009 ont connu un risque plus élevé de contracter le syndrome de Guillain-Barré (SGB).

Sylviane Passard - Jeudi 14 Mars 2013
Partagez |
Le vaccin contre la grippe A (H1N1) lié à un risque accru de...
AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés grippe, vaccins

Des chercheurs annoncent le 12 mars dans le Lancet que 77 Américains ont développé un syndrome de Guillain-Barré (SGB) jusqu'à 91 jours après avoir été vacciné contre la grippe A (H1N1) soit 1,6 cas supplémentaires de SGB pour 1 million de personnes vaccinées. Les résultats ont été obtenus à partir de sondages sur 23 millions de personnes vaccinées aux États-Unis.

Le SGB est une maladie auto-immune qui endommage les nerfs. Elle peut survenir à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les hommes et les femmes entre 30 et 50 ans. Elle suit généralement une infection ou une intervention chirurgicale ou encore certaines vaccinations.  La SGB ​​affecte la gaine de myéline qui recouvre le nerf. Les symptômes comprennent des engourdissements, des paresthésies, une faiblesse musculaire voire une paralysie ou des troubles de la coordination.

Lire : Vaccins et SGB

"Compte tenu de la morbidité et de la mortalité causée par la grippe H1N1 2009 et de l'efficacité du vaccin, les cliniciens, les décideurs et les personnes admissibles à la vaccination doit être assurés que les avantages des vaccins pandémiques inactivés l'emportent largement sur les risques", écrivent les auteurs de l’étude.

En France, quelques cas avaient été rapportés après la vaccination contre la grippe A.

Lire aussi : Prévenir et guérir la grippe de Thierry Souccar

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Commentaires  

 
+2 1 20-03-2013 19:18
Concernant la Grippe ,une boutade assez drôle de Raymond DEVOS :

La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien.
 

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Le lait et le cancer

L'idée que les produits laitiers pourraient favoriser certains cancers a longtemps été niée par les autorités sanitaires et bien sûr l'industrie laitière. Quels sont les liens réels entre laitages et cancers ? Par quels mécanismes ? LaNutrition.fr fait le point sur les preuves scientifiques et vous explique les risques possibles selon les cancers ainsi que les portions quotidiennes à ne pas dépasser

>> Lire le dossier (Abonnés)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires