publicité

samedi 01 novembre 2014 - pour plus de confort utilisez mozilla firefox ou google chrome

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

Les diabétiques doivent-ils vraiment éviter les fruits ?

Il n’y aurait aucun avantage à restreindre les fruits dans le diabète.

Sylviane Passard - Mardi 26 Mars 2013
Partagez |
Les diabétiques doivent-ils vraiment éviter les fruits ?
AugmenterRéduireTaille du texte

Manger des fruits va normalement de pair avec un régime alimentaire sain. Mais pour les personnes atteintes de diabète, c'est une autre histoire. La position du corps médical est ambigüe, avec des conseils contradictoires ou le plus souvent empreints de prudence. Par exemple, en France, l’Assurance-maladie assimile les fruits à des « sucres simples », une notion surannée qui conduit à des conseils  douteux. En pratique, de nombreux médecins encouragent d’ailleurs leurs patients diabétiques, surtout s’ils sont en surpoids, de réduire leur consommation de fruits.

Lire : Les mauvais conseils de l'Assurance-maladie

Cela peut paraître étrange, mais très peu d’études ont comparé (chez les diabétiques) les effets d’un régime restreint en fruits à ceux d’un régime classique avec des fruits. Une nouvelle étude parue dans  Nutrition Journal lève un coin du voile. L’étude a porté sur 63 patients avec un diagnostic récent de diabète. Un groupe a reçu des conseils nutritionnels, et il lui a été demandé de manger au moins deux portions de fruits par jour, alors que l’autre groupe recevait aussi des conseils nutritionnels, mais avec la recommandation de ne pas manger plus de deux portions de fruits par jour.

Le groupe « plus de fruits » a augmenté sa consommation quotidienne de fruits de 125 grammes en moyenne, alors que le groupe « moins de fruits » l’a réduite de 51 grammes. La différence correspond à deux portions par jour.

Le principal indicateur mesuré, l’hémoglobine glyquée (HbA1c) a baissé dans les deux groupes. Il ya eu aussi une baisse du poids et du tour de taille dans les deux groupes. Mais au final, le groupe qui consommait moins de fruits n’a pas enregistré de bénéfices par rapport au groupe qui en mangeait le plus. Les chercheurs ont même observé une tendance à une plus grande baisse du poids et une plus grande diminution du tour de taille dans ce dernier groupe.

Sachant que les fruits ne semblent pas avoir d’effets indésirables chez les diabétiques, et qu’au contraire ils apportent des fibres et des antioxydants, les chercheurs concluent avec bon sens que l’on ne devrait pas demander aux diabétiques de restreindre leur consommation de fruits.

Notre avis : Une attitude de bon sens consiste à gérer la charge glycémique de la ration journalière. Voir les conseils rassemblés dans Le Nouveau Régime IG Diabète auquel a collaboré LaNutrition.fr. Attention : fruits et jus de fruits (même smoothies, même pressés à la maison, ce n'est pas pareil). Les fruits devraient être consommés entiers.

Source

Christensen AS, Viggers L, Hasselström K, Gregersen S. Effect of fruit restriction on glycemic control in patients with type 2 diabetes - a randomized trial. Nutr J. 2013 Mar 5;12:29.

 

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Commentaires  

 
0 5 08-04-2013 00:12
Bonjour,

En lisant attentivement l'étude http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23497350 il n'y a apparemment pas de différence de circonférence de taille ni de poids entre les deux groupes. Il faut donc faire preuve de mesure car on ne peut pas tirer une conclusion d'un fait non statistique.
 
 
0 4 28-03-2013 22:29
Bonjour M. Sahli,

Merci pour votre intervention.
En effet l'IG du jus doit etre supérieure à celui du fruit entier, car il n'y a pas les fibres pour ralentir l'assimilation.
Cependant les glucides des fruits sont du fructose qui meme pure n'engendre qu'un faible pic de glycémie. Je pense donc que l'IG d'un jus de fruit (smoothie ou pressé) doit rester faible.

J'attend donc plus de détails surtout que je n'ai pas trouvé d'explication dans lien "ce n'est pas pareil" qui logiquement devrait justement expliquer cela.
 
 
+1 3 francois.sahli 28-03-2013 13:46
Une consommation de plus de 50 grammes de fructose (équivalent de 3 pommes ou 3 portions de fruits) par jour ne serait pas recommandable !
2 pommes fraiches IG = 35-38 - 40
CG = 14 pour 300 g de pommes .
Maximum CG pour 300 g = 19,20
Myrtilles barquette de 115 g CG = 3,24
1 Banane mûre de 160 g CG = 16,8
Conclusion : on a très vite fait d'avoir une CG totale supérieure à 20 = CG "élevée"
Dans le cas cité : 19,20 + 3,24 + 16,8 = 39,24. CG de 39,24 !
 
 
+1 2 francois.sahli 28-03-2013 12:41
fruits et jus de fruits (... ce n'est pas pareil). Les fruits devraient être consommés entiers.
C'est pourtant clair, évident.On ne peut pas être plus clair.
Une orange et un jus d'orange n'ont pas le même IG !Tout jus Y a un IG supérieur au fruit Y .
entier.
 
 
0 1 26-03-2013 10:58
Bonjour,

Je n'ai pas trouvé d'explication dans le lien qui est dans le "Attention".

Attention : fruits et jus de fruits (même smoothies, même pressés à la maison, ce n'est pas pareil). Les fruits devraient être consommés entiers.
 

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Recettes sans gluten et sans lait à IG bas

Un régime sans gluten ni laitages peut vous changer la vie, à condition de ne pas se tromper. La plupart des aliments farineux sans gluten font grimper la glycémie parce que le blé y est remplacé par des farines de riz ou de maïs qui ont un index glycémique élevé. Si bien qu'on risque de prendre du poids ! Mais Christine Calvet vient de publier un recueil de recettes sans gluten et sans lait, à index glycémique bas : A table ! Sans gluten et sans lait. Une bonne idée pour se faire du bien sans fausse note ! Pour commander ce livre, c'est ici. (Publicité)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires