publicité

lundi 29 août 2016

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

Sachez déjouer les pièges des repas au restaurant

Découvrez quelques règles simples pour rester mince et en bonne santé si vous mangez fréquemment (ou occasionnellement) à l'extérieur.

LaNutrition.fr - Vendredi 24 Juin 2016
Partagez |
Sachez déjouer les pièges des repas au restaurant
AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés calories, restaurant

LaNutrition.fr a publié Le bon choix au restaurant pour répondre à la demande de celles et ceux qui mangent souvent à l’extérieur et souhaitent conserver ligne et santé. Le Bon choix au restaurant vous aide à repérer visuellement les plats les plus intéressants, que vous mangiez japonais, dans une brasserie, ou encore à la cantine. Car les pièges sont nombreux.

Une étude américaine conclut que les repas servis dans les restaurants, qu’ils soient indépendants ou qu’ils appartiennent à une chaîne, apportent trop de calories. Bien sûr, on peut se faire plaisir de temps en temps, mais on considère qu’une femme ne devrait, en moyenne, pas consommer plus de 500 à 600 calories (kcal) à un déjeuner ou un dîner, et un homme pas plus de 700 à 800. Or un repas moyen au restaurant, si on n’est pas vigilant, apporte facilement 1200 à 1300 calories.

Voici quelques règles et astuces pour ne pas vous retrouver en zone rouge :

  • Evitez les établissements qui servent du pain blanc, et de la laitue en guise de salade. Notre enquête montre que ce n’est pas un bon signe de qualité globale de ce qui est servi, sauces et plats industriels en particulier.
  • Evitez d’aller au restaurant tard en soirée : les études montrent qu’on dort mieux et qu’on a plus de facilité à garder la ligne lorsqu’on mange tôt.
  • Méfiez-vous du restaurant italien (il y a des plats de pâtes à éviter), de la pizzéria et du restaurant chinois, trois endroits où les repas peuvent se révéler très caloriques.  
  • N’attaquez pas le pain de la corbeille en attendant votre plat. L’index glycémique des pains servis au restaurant est généralement supérieur à 70. Plus vous en consommez, plus vous augmentez la charge glycémique de votre repas et vous risquez de le payer en adiposité.
  • Vous pouvez faire baisser la charge glycémique du repas en ajoutant du vinaigre à vos crudités ou votre salade, et en choisissant des plats riches en fibres comme les légumes secs.
  • Si vous commandez une salade, demandez à faire vous-même la sauce. Vous évitez ainsi de devoir avaler des sauces parfois industrielles bourrées d’amidon modifié. Une vinaigrette toute simple est bien préférable.
  • Commandez un plat et partagez-le à deux ou trois.
  • Composez votre repas pour que les végétaux (hors pomme de terre) représentent plus de la moitié de ce que vous mangez : c’est le meilleur moyen de faire baisser l’addition énergétique et de réduire aussi la charge glycémique du repas.
  • Si vous le pouvez (self), servez-vous dans les petites assiettes : les études montrent qu’on consomme moins de calories ainsi.
  • Si vous sortez en groupe, sachez que plus le nombre de personnes à table est important, plus on mange ! Une règle : commencer le repas en dernier, et caler son rythme sur celui du mangeur le plus lent. 

Lire un extrait du Bon choix au restaurant

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Le lait et le cancer

L'idée que les produits laitiers pourraient favoriser certains cancers a longtemps été niée par les autorités sanitaires et bien sûr l'industrie laitière. Quels sont les liens réels entre laitages et cancers ? Par quels mécanismes ? LaNutrition.fr fait le point sur les preuves scientifiques et vous explique les risques possibles selon les cancers ainsi que les portions quotidiennes à ne pas dépasser

>> Lire le dossier (Abonnés)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires