Le haricot magique?

Par Lanutrition.fr Publié le 17/03/2006 Mis à jour le 10/03/2017
Conseillé lors des régimes, le haricot (Phaseolus vulgaris) joue-t-il seulement les illusionnistes? Rideau...

Type

plante

 

Fonction

hypoglycémiant, diurétique

Principes actifs

arginine, polymères d’acide uronique, tanins

Efficacité

Bases scientifiques : , Bases cliniques :

Sécurité d’emploi



Qu’est-ce que c’est

À son mariage, Catherine de Médicis reçut en cadeau d’un moine trente graines d’une plante encore inconnue en France (probablement rapportée du Mexique par les Espagnols). Tous nos haricots modernes viennent des ces graines originales ! Au fil des siècles, les haricots ont remplacé les fèves comme l’un des aliments de base, peu onéreux et nutritifs : le cassoulet était traditionnellement fabriqué avec des fèves, mais, au xviie siècle, les haricots les avaient remplacé dans la recette.


Comment il agit

La cosse de haricot est l’un des compléments les plus populaires des régimes amaigrissants. L’arginine lui confèrerait des propriétés diurétiques. La teneur élevée en fibres et tanins expliquerait que la cosse de haricot retarde l’absorption intestinale du glucose en l’emprisonnant et en bloquant l’activité de certaines enzymes digestives.


Bases scientifiques et cliniques

Une étude a été conduite en 1985 auprès de femmes obèses : un groupe recevait des suppléments de cosse de haricot (1 200 à 1 600 mg/j), l’autre un placebo. L’essai a duré un mois. A l’issue de l’expérience, le groupe qui prenait la cosse de haricot a connu une perte de poids deux fois supérieure à celle constatée dans le groupe de contrôle. L’effet hypoglycémiant a lui aussi été mesuré dans une autre étude : il est resté très modeste. Une étude plus récente (2004) conduite également sur des personnes obèses a montré qu’un extrait commercialisé de haricot entraînait une perte de poids de 1,7 kg en 8 semaines. Des études de confirmation restent cependant souhaitables.

Notre avis

Sur la foi d’un petit nombre de travaux, la cosse de haricot semble favoriser la perte de poids. En raison de son effet irritant sur les intestins, l’associer à des graines d’ispaghul.



Doses usuelles

Décoction de cosses (50 à 100 g par litre d’eau) : 1 tasse entre les repas.


Précautions d’emploi

Contre-indications : maladies inflammatoires intestinales, grossesse, allaitement.

Effets secondaires : ne pas utiliser sur de longues périodes. Chez l’animal, un traitement à long terme à dose élevée entraîne des lésions intestinales, des troubles du foie et des reins.

 

Bibliographie

Udani J : « Blocking carbohydrate absorption and weight loss : a clinical trial using Phase 2 brand proprietary fractionated white bean extract. » Altern Med Rev. 2004 Mar ; 9(1):63-9.

Pusztai A : « Lipid accumulation in obese Zucker rats is reduced by inclusion of raw kidney bean (Phaseolus vulgaris) in the diet. » Br J Nutr. 1998 Feb ;79(2):213-21.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top