En 2013, mettons le quinoa à l'honneur

Par Elvire Nérin - Journaliste scientifique et auteure Publié le 18/01/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Sous l'impulsion du gouvernement bolivien, 2013 a été déclarée l'année internationale du quinoa par les Nations-Unies.L'occasion pour LaNutrition.fr de rappeler les vertus santé de cette pseudo-céréale sans gluten qui a conquis nos assiettes et commence même à être cultivée en France.

Cultivé depuis des milliers d'années sur les hauts plateaux andins, le quinoa a séduit progressivement le monde entier depuis le début des années 2000. Pourquoi cet engouement ?


Un aliment en or


D'abord, le quinoa qui appartient à la famille des Chénopodes comme la betterave ou les épinards, n'est pas une graminée. Il ne contient pas de gluten donc, ce qui le rend presque incontournable pour les personnes sensibles au gluten ou atteintes de maladie cœliaque. La hausse importante du nombre de personnes sensibles au gluten dans l'hémisphère Nord depuis 10 ans (au moins 6 Français sur 10 aurait développé une intolérance au gluten actuellement) explique donc en partie pourquoi le quinoa s'est taillé une place de choix dans nos assiettes.

Autre avantage de cette pseudo-céréale : elle est intéressante pour maintenir l'équilibre acide-base, car elle a un indice Pral largement inférieur à celui des autres céréales.

Par ailleurs son index glycémique de 53 place le quinoa parmi les aliments qui influencent peu la glycémie, permettant ainsi de contrôler son poids et son risque de diabète.

Riche en protéines végétales et en micro-nutriments (fer, cuivre, zinc, magnésium notamment) comme les céréales, le quinoa possède ainsi tous les avantages de ces dernières sans leurs inconvénients.

Enfin, il se cuisine facilement, à la manière des céréales, ce qui permet de le mettre au menu sans avoir à attraper de tour de main au préalable.


Une solution à la faim dans le monde ?

Sur le plan agricole, le quinoa s'avère aussi très intéressant. Il possède une variabilité génétique, un patrimoine génétique stratégique pour créer des variétés supérieures (précocité, couleur et taille du grain, résistance aux facteurs biotiques et abiotiques, performance et produits issus du grain), une bonne capacité d’adaptation à des conditions climatiques défavorables et à des sols inutilisables pour d’autres cultures, une aire de production étendue, qui va du  niveau de la mer à 4000 mètres d’altitude (hauts plateaux, lacs salés, montagnes, vallées, niveau de la mer) et un faible coût de production dû à ses besoins en main d’œuvre limités.

Depuis 2005, selon le journal Le Monde, les surfaces cultivées de quinoa ont doublé en Bolivie, et le rendement est actuellement d'environ 44 000 tonnes. Le quinoa est aussi cultivé dans d'autres pays d'Amérique du Sud, aux États-Unis, en Australie et même en France, dans le Val de Loire.

Pour Evo Morales, président de la Bolivie, le quinoa est une possible solution à la question de la faim dans le monde, c'est dans cette perspective d'ailleurs que 2013 a été élue année du quinoa.


En Bolivie où la culture du quinoa est ancestrale, l'extension des surfaces cultivées et la hausse des prix du quinoa n'est cependant pas sans poser problème aux paysans locaux, entre tensions sociales, crise foncière et potentiel problème alimentaire puisque les paysans ne peuvent plus s'offrir le luxe d'en manger. Dans ce contexte, il est évident qu'il vaut mieux pour l'instant acheter du quinoa « équitable », autant que possible.


Recettes à base de quinoa

Vous ne connaissez pas encore le goût du quinoa ? Ou vous cherchez de nouvelles recettes pour l'accommoder ?

Voici une sélection de LaNutrition.fr :


Vous trouverez également des recettes savoureuses à base de quinoa ou de farine de quinoa dans les deux guides culinaires sans gluten et sans lait de Christine Calvet, 4 saisons sans gluten et sans lait (déjà best-seller, lire un extrait ICI >>) et A table ! Sans gluten et sans lait (lire un extrait ICI  >>) qui propose pour la première fois en France des recettes sans gluten et sans lait à index glycémique bas.

Dans ce dernier opus, LaNutrition.fr vous recommande en particulier la fameuse Compote gratinée de courge et navets au duo des Andes.

Astuce cuisson

Classiquement voici ce qui est indiqué sur les emballages : Cuire le quinoa dans 2 fois son volume d'eau frémissante salée. Lorsque l'eau est absorbée (environ ¼ d'heure), éteindre le feu et laisser gonfler à couvert.

Le problème c’est que c'est la cuisson qui fait faire la grimace à tous ceux qui ne connaissent pas encore le quinoa car il reste collant.

Christine Calvet conseille plutôt de faire cuire le quinoa soit à la vapeur, soit selon la technique appliquée à toutes les petites graines : on fait modérément chauffer uniformément à sec les grains de quinoa dans une casserole pendant que l'on fait bouillir le liquide choisi (eau ou bouillon de légumes) puis on jette ce dernier sur le quinoa et là le quinoa ne colle pas.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top