Vitamine B9

Par Lanutrition.fr Publié le 12/02/2007 Mis à jour le 10/03/2017
Qu'est-ce que la vitamine B9 et que peut-elle faire pour vous ?La réponse en bref

Nom scientifique : folates (formes naturelles), acide folique (forme synthétique)

Pourquoi ?

· Eviter certaines malformations congénitales (anomalies du tube neural)

· Réduire les risques de maladie cardio-vasculaire

· Combattre la dépression

· Prévenir la maladie d’Alzheimer

· Ralentir la maladie de Parkinson

· Lutter contre le cancer

Pour qui ?

· Toutes les femmes en âge d’avoir un enfant

· Les enfants et les adolescents

· Les personnes âgées qui présentent des baisses des fonctions intellectuelles

· Les personnes dépressives

· Les fumeurs et les alcooliques

· Les personnes souffrant de lésions de l’intestin ou de l’estomac

Qu’est-ce que la vitamine B9 ?

Les folates sont essentiels à la synthèse et des acides aminés et de l’ADN, donc à la croissance cellulaire. Ils participent à la méthylation de nombreux constituants de l'organisme, en particulier de l'ADN : ce faisant ils contribuent à la stabilité et à l'expression des gènes.  Ils participent à la formation des globules rouges : un déficit peut entraîner une diminution du nombre de globules rouges dans le sang et conduire à une forme d’anémie (qui touche généralement les alcooliques, mais aussi les femmes enceintes). Ils interviennent dans la synthèse des neurotransmetteurs.

Quelles sont les sources de vitamine B9 ?

Légumes verts à feuilles, carottes, lentilles, avocats, abricots, haricots, blé complet, oeufs.

Ce que la vitamine B9 peut faire pour vous

· Eviter certaines malformations congénitales (anomalies du tube neural)

· Réduire les risques de maladie cardio-vasculaire

· Combattre la dépression

· Prévenir la maladie d’Alzheimer

· Ralentir la maladie de Parkinson

· Lutter contre le cancer

De combien de vitamine B9 avons-nous besoin ?

400 µg par jour pour un adulte.

Quand et comment se manifestent les déficiences ?

La vitamine B9 est sensible à la chaleur et à la lumière; notre alimentation est souvent déficitaire en B9. Chez de nombreuses femmes, les besoins pendant la grossesse dépassent les quantités fournies par l’alimentation et une supplémentation est souvent nécessaire (5 à 25% des femmes enceintes manquent de vitamine B9). Par ailleurs, environ 40% des gros consommateurs d’alcool présentent des déficits importants. Enfin, la prise de nombreux médicaments (contraceptifs, phénobarbital, primidone, barbituriques, antibiotiques, sulfamides, anticancéreux) peut conduire à des carences.

Les symptômes de carence sont les suivants: anémie avec perte de poids, diarrhée, asthénie; dans les cas graves, troubles psychiques, épilepsie, dépression.

Suppléments

Des suppléments sont recommandés dans les situations suivantes : pré-grossesse, grossesse, allaitement, éthylisme, anémie, dépression. On trouve en France des comprimés individuels dosés à 5 mg. Dans les préparations multivitaminées, le dosage est de l’ordre de 0,4 mg/j.

Que se passe-t-il si on en consomme trop ?

Une supplémentation importante en B9 peut masquer une forme d’anémie causée par une carence en B12. Il est préférable d’accompagner une supplémentation en B9 par une alimentation riche en B12 (femmes enceintes, végétariens stricts).

Prudence en cas de cancer ou de lésion pré-cancéreuse : les suppléments de vitamine B9 synthétique (acide folique) peuvent favoriser la croissance des cellules anormales.

D'une manière générale, lorsqu'on consomme plus de 200 microgrammes par jour de la B9 synthétique (acide folique) pendant une longue période, elle a tendance à s'accumuler sous une forme non métabolisée, indésirable. LaNutrition.fr conseille de ne pas dépasser cette dose lorsqu'on prend des compléments de vitamines sur une longue période.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top