Dépistage gratuit du cancer de la peau : utile ou pas ?

Par Lanutrition.fr Publié le 16/05/2017 Mis à jour le 16/05/2017
Enquête
Il n'est pas sûr qu'il soit bénéfique de faire examiner sa peau quand on n'a pas de symptômes.

Comme chaque année depuis 18 ans, le Syndicat National des Dermatos-Vénéréologues organise un dépistage gratuit des cancers de la peau. Jusqu’ici il se tenait sur une journée, mais cette année il se déroule sur une semaine.

Il y a 3 grands types de cancers de la peau : basocellulaire, spinocellulaire, mélanome. Les deux premiers sont les plus répandus, mais rarement mortels. Le mélanome en revanche est autrement plus sérieux. Selon l'Inca, il a touché 14 325 personnes et causé 1 773 décès en 2015.

Il peut donc paraître surprenant de se poser la question de profiter ou pas de la semaine du dépistage pour aller se faire examiner. On peut penser, intuitivement, qu’un cancer de la peau détecté tôt permet de diminuer le risque de morbidité et de mortalité.

En réalité, personne ne sait si le dépistage des personnes sans symptômes apporte des bénéfices, ni si les bénéfices éventuels l’emportent sur les risques. Une commission américaine indépendante, l’US Preventive Services Task Force (USPSTF) s’est penchée sur la question. Elle conclut que les données scientifiques disponibles «ne permettent pas de conclure de manière fiable que la détection précoce du cancer de la peau grâce à un examen visuel par un clinicien réduit la morbidité ou la mortalité».

L’USPSTF ajoute qu’il existe des preuves adéquates que l’examen de la peau par un clinicien a des conséquences néfastes qui sont a minima mineures, les données disponibles ne permettant pas de dire le niveau de gravité qu'elles peuvent atteindre. Parmi les conséquences délétères possibles : erreur de diagnostic, surdiagnostic et effets indésirables sur l’apparence, et plus rarement sur le fonctionnement du corps, qui résultent des biopsies et du surtraitement.

Conclusion : si vous n’avez ni symptômes, ni antécédents de lésions précancéreuses ou malignes de la peau, ni antécédent héréditaire particulier, il n’est pas certain qu’une visite chez le dermatologue vous soit bénéfique.

Il faut noter que pour cette 19ème édition, les dermatologues participants proposent une information sur la prévention solaire, ce qui peut malgré tout être une raison suffisante pour prendre rendez-vous. Plus d'informations sur ce site

A découvrir également

Back to top