Un bain froid contre les courbatures

Par Lanutrition.fr Publié le 22/02/2012 Mis à jour le 10/03/2017

Se plonger dans l'eau froide après l'effort diminue les courbatures.

Les courbatures sont provoquées par des micro-traumatismes aux fibres musculaires à l'issue d'un entraînement sportif. Un phénomène normal mais qui peut être problématique en empêchant le sportif de reprendre rapidement son entraînement à pleine capacité.

De nombreuses personnes ont du mal à supporter ces douleurs parfois même au point de ne plus faire de sport. Ceci n'est pas conseillé car avec l'entraînement vos fibres musculaires se renforcent et les courbatures diminuent avec le temps, allant parfois jusqu'à disparaître. En attendant, des chercheurs ont validé une méthode utilisée depuis quelques années par les sportifs de haut niveau pour diminuer les courbatures : les bains froids.

Les chercheurs du groupe Cochrane ont passé en revue toutes les études sur l'utilisation des bains froids pour prévenir les courbatures, comparativement au repos. Après avoir analysé 19 études ils concluent que les bains froids sont efficaces pour résoudre ce problème. Mais attention, les bains froids doivent être d'une température de 15 degrés maximum et durer au minimum 15 minutes. En revanche les chercheurs précisent que l'efficacité des bains froids n'est pas démontrée comparativement aux méthodes de récupération active (retourner au sport rapidement avec un entraînement léger pour accélérer la disparation des douleurs) pour lesquelles de nouvelles études sont nécessaires mais les bains froids ont l'avantage de faire gagner du temps et d'être simple à mettre en place.

Comment les bains froids diminuent les courbatures ? Les micro-traumatismes aux fibres musculaires qui sont à l'origine des courbatures sont responsables de fuites de calcium au sein des fibres. Ce phénomène est toxique et déclenche une réaction inflammatoire retardée, d'où l'apparition des courbatures 24 à 48 heures plus tard. La sensibilité des fibres musculaires au calcium dépend de la température : elle augmente quand il fait chaud et elle diminue quand il fait froid. En se plongeant dans un bain glacé après l'effort on diminue la toxicité du calcium et donc la libération des substances inflammatoires à l'origine de la douleur. Mais l'effet anti-inflammatoire du froid est en fait connu depuis longtemps : c'est pour cela qu'on applique des poches de glaces sur certaines blessures.

Référence : Bleakley C., McDonough S., Gardner E., Baxter G. David, J. Ty Hopkins, and Gareth W Davison. Cold-water immersion (cryotherapy) for preventing and treating muscle soreness after exercise. The Cochrane Library, Feb 2012.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top