La vitamine D à haute dose soulage les coups de soleil

Par Juliette Pouyat Publié le 19/07/2017 Mis à jour le 24/07/2017
Article

Un supplément de vitamine D à haute dose, une heure après un coup de soleil a permis de soulager rougeur et inflammation. 

Une supplémentation avec de la vitamine D une heure après un coup de soleil permet de diminuer significativement la rougeur de la peau et l’inflammation associées au coup de soleil. Ces résultats sont issus d’un petit essai clinique paru dans la revue Journal of Investigative Dermatology.

De nombreuses études se sont intéressées aux effets biologiques d’un déficit en vitamine D et à l’optimisation des stratégies de supplémentation. Sur le long terme, la vitamine D joue un rôle dans la modulation des réponses immunitaires, l’inflammation, la santé cardiovasculaire et la carcinogenèse. La vitamine D a de nombreux effets sur le système immunitaire en améliorant les réponses anti-microbiennes, en induisant le phénomène d’autophagie ou en diminuant les médiateurs pro-inflammatoires.

Dans cette étude, les chercheurs ont étudié l’effet de la vitamine D sur une inflammation aigüe et localisée, liée à un coup de soleil. Pour cela, 20 personnes ont reçu soit un placebo soit une supplémentation de 50 000, 100 000 ou 200 000 UI de vitamine D3 une heure après avoir contracté un coup de soleil sur l’intérieur du bras. Les chercheurs ont réalisé des biopsies de peau.

Anti-inflammatoire

Les chercheurs ont remarqué que ceux qui consommaient les doses les plus élevées de vitamine D avaient des bénéfices durables, notamment une inflammation cutanée plus faible 48 heures après le coup de soleil.

Les participants qui avaient les niveaux de vitamine D dans le sang les plus élevés présentaient non seulement une diminution de l’expression des marqueurs pro-inflammatoires au niveau de la peau mais également une expression accrue d’un médiateur anti-inflammatoire (arginase-1). Ces phénomènes étaient accompagnés d’une diminution significative de la rougeur de la peau. Les chercheurs ont aussi remarqué une régulation accrue des gènes de réparation de la barrière cutanée chez ces participants. Au contraire, les personnes ayant les niveaux les plus faibles de vitamine D dans le sang avaient une expression accrue des gènes pro-inflammatoires.

« Ce que nous n’attendions pas c’est que la vitamine D à haute dose non seulement était capable de réduire l’inflammation mais aussi d’activer les gènes de réparation de la peau » expliquent les auteurs. Il se pourrait que la vitamine D en réduisant rapidement l’inflammation contribue à renforcer les barrières de protection cutanée.

Cette étude pilote fournit des preuves de l’efficacité d’une supplémentation en vitamine D à une dose élevée et unique sur la réponse inflammatoire provoquée par des rayonnements UV. Elle doit être répliquée pour confirmer les résultats.  

Mise en garde

Il n’est pas encore possible de faire de recommandation de supplémentation en vitamine D après un coup de soleil, mais les résultats sont prometteurs et encourageants, notamment pour les personnes souffrant de brûlures. Attention : les doses utilisées dans cette étude sont élevées, voire très élevées. Elles font l'objet de prescriptions en France.

Source

Scott JF, Das LM, Ahsanuddin S, Qiu Y, Binko AM, Traylor ZP, Debanne SM, Cooper KD, Boxer R, Lu KQ. Oral vitamin D rapidly attenuates inflammation from sunburn: an interventional study. J Invest Dermatol. 2017 May 30. pii: S0022-202X(17)31558-0. doi: 10.1016/j.jid.2017.04.040. [Epub ahead of print]

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top