Le sélénium, un antioxydant pour lutter contre le veillissement

Par Sarah Amiri Publié le 03/08/2020 Mis à jour le 03/08/2020
Actualité

Une étude révèle une association entre longueur des télomères de certaines cellules et la consommation de sélénium. Qu’est-ce que cela implique ?

Les télomères, des marqueurs du vieillissement

Des preuves de plus en plus nombreuses suggèrent que des facteurs liés au mode de vie, notamment les habitudes alimentaires, peuvent influencer la longueur des télomères (les extrêmités des brins d'ADN), qui représente un marqueur fiable du vieillissement biologique et un prédicteur de maladies chroniques (les télomères réduisent de taille avec l'âge). Cependant, le rôle de l'apport alimentaire en sélénium dans le maintien de la longueur des télomères a rarement été étudié.

Ce que dit l’étude 

Une étude parue dans le Clinical Nutrition Journal, a comparé la longueur des télomères des leucocytes de 3194 adultes américains âgés de plus de 45 ans. Elle a aussi relevé leurs apports alimentaires en sélénium, un minéral rare dans les sous-sols français, mais qui est pourtant indispensable à de nombreux processus métaboliques. 

Résultats : chaque augmentation de 20 μg de l'apport alimentaire en sélénium était associée à une augmentation de 0,42 % de la longueur des télomères chez tous les participants. Dans les analyses de sous-groupes, l'apport alimentaire en sélénium était lié à une longueur de télomère plus importante chez les femmes et chez les participants non obèses, mais pas chez les hommes et les participants obèses.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

Les aliments sources de sélénium

Le sélénium est un antioxydant connu pour lutter contre le stress oxydatif, premier responsable du vieillissement. Cet oligoélément est essentiel pour la détox de l’organisme en métaux lourds, la régulation du rythme cardiaque, et la santé des ongles, des cheveux et de la peau. 

Les besoins en sélénium sont pour les femmes 60 µg et pour les hommes 75 µg par jour.

Quelques aliments riches en sélénium (pour 100 g d’aliment)

Noix du brésil 103 µg
Huîtres 23,5 µg
Abats   25,7 µg
Sardines 35 µg
Thon albacore   68 µg
Œufs à la coque 23,8 µg
Crevettes 21,5 µg
Hareng 28 µg
Graines de lin 28 µg
Cacahuètes    30 µg
Références
  1. Yanling Shu and al. Association of dietary selenium intake with telomere length in middle-aged and older adults. Clinical Nutrition. Available online 31 January 2020. https://doi.org/10.1016/j.clnu.2020.01.014

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top