Boire de l'eau pour être moins gros

Par Pierre Lombard Publié le 02/08/2016 Mis à jour le 02/08/2017
Actualité

Une nouvelle étude montre que boire davantage d’eau juste après manger augmenterait la satiété, tandis qu’une autre étude rapporte que les personnes obèses ou en surpoids ne boivent pas assez d’eau.

Deux nouvelles études de bonne qualité viennent confirmer le lien déjà observé (par des études souvent de piètre qualité) entre consommation d'eau et gestion du poids. 

Lire aussi Peut-on maigrir en buvant plus d'eau avant les repas ?

 

Une satiété plus grande

Une équipe de chercheurs de l’université de Wageningen (Pays-Bas) menée par Guido Camps a réussi pour la première fois la prouesse de mesurer simultanément pendant un repas ce qu’il se passe dans l’estomac, le cerveau, tout en recueillant le ressenti des participants.
Pour cette expérience, les participants placés dans un IRM devaient boire un milk-shake, puis devaient boire un verre d’eau plus ou moins grand (50 mL ou 350 mL).

Résultats : comparés à ceux ayant bu le petit verre d’eau (50 mL), les participants ayant bu le grand verre (350mL) avaient moins faim et se sentaient davantage “pleins”. L’IRM a révélé que le grand verre d'eau avait doublé le volume du contenu stomacal. De plus, l’IRM a également confirmé que ceux ayant bu un grand verre d’eau avait une activité cérébrale modifiée, notamment au niveau d’une zone appelée le gyrus temporal moyen. 

Cette étude démontre donc que boire de l'eau après manger permettrait de diminuer la sensation de faim tout en mettant en lumière les mécanismes sous-jacents (augmentation de la distension de l'estomac et activation de certaines zones cérébrales). On peut imaginer qu'être rassasié plus rapidement pourrait contribuer à manger un petit peu moins sur le long terme, et donc à perdre ou à maintenir son poids. C'est précisément ce que rapporte une nouvelle étude qui vient d'être publiée.

Les obèses ne boieraient pas assez d’eau

Chang et ses collègues de l'université du Michigan (Etats-Unis) ont analysé les données de 10 000 Américains issues d’une étude publique de grande envergure (NHANES). D’après leurs analyses, non seulement près du tiers des adultes ne sont pas suffisamment hydratés, mais ceux en surpoids ou obèses sont encore plus à risque. Effectivement, dans cette étude les obèses ingéraient moins d'eau (provenant des boissons ou des aliments) que les autres alors que pourtant ils ont des besoins en eau plus élevés. 

Il s’agit d’une étude d’observation, transversale qui plus est, il n’est donc pas possible d’établir un lien de cause à effet. Mais d’après Chang, “boire de l’eau est un moyen de ne pas trop manger car souvent on prend la soif pour de la faim. Ce qui est regrettable, c’est qu’augmenter sa consommation d’eau n’est souvent pas citée comme un moyen d’aider à la gestion du poids. Notre étude confirme pourtant que l’hydratation mérite plus d’attention en santé publique car maintenir une bonne hydratation est toujours bénéfique pour la santé, en plus de probablement aider à maintenir une corpulence saine”.

Cette découverte pourrait également peut-être expliquer pourquoi les personnes suivant un régime paléo, c'est-à-dire qui consomment des aliments bruts riches en eau se sentent rassasiés rapidement malgré des apports caloriques souvent bien inférieurs à la population générale. Une étude datant de 2010 (3) avait ainsi rapporté que les personnes devant suivre un régime paléo se sentaient aussi rassasiés que ceux suivant un régime méditerranéen, alors qu'ils consommaient 430 kcal par jour en moins

L'avis de LaNutrition.fr : de plus en plus d'études rapportent que boire de l'eau ou manger des aliments riches en eau permettrait d'augmenter la satiété et de perdre du poids. Prises dans leur ensemble, ces données semblent indiquer qu'il existe un lien de cause à effet réel entre apports en eau et minceur. De plus, boire davantage d'eau n'est pas un mauvais conseil à suivre dans la mesure où une bonne hydratation apporte d'autres bénéfices : prévention des calculs rénaux et des infections urinaires par exemple. LaNutrition.fr vous rappelle également qu'il faut boire environ 1 L à 1,5 L, à cela, il faut ajouter un demi-litre de plus pour chaque degré au-dessus de 38°C.

Lire aussi Combien d'eau boire pour rester mince et en bonne santé ?

RÉFÉRENCES :
(1) http://www.eurekalert.org/pub_releases/2016-07/sfts-jaw070816.php

(2) Tammy Chang, MD, MPH, MS, Nithin Ravi, MPH, Melissa A. Plegue, MA, Kendrin R. Sonneville, ScD, RD and Matthew M. Davis, MD, MAPP. “Inadequate Hydration, BMI, and Obesity Among US Adults: NHANES 2009-2012” Annals of Family Medicine, doi: 10.1370/afm.1951, published 11 July 2016.

(3) Jönsson T, Granfeldt Y, Erlanson-Albertsson C, Ahrén B, Lindeberg S."A paleolithic diet is more satiating per calorie than a mediterranean-like diet in individuals with ischemic heart disease." Nutr Metab (Lond). 2010 Nov 30;7:85. doi: 10.1186/1743-7075-7-85.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top