Comment les stress psychologiques nous rendent malades physiquement

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 03/04/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Le stress peut provoquer des maladies.Des chercheurs viennent d'expliquer comment.

Stress et maladies

L'influence du stress sur la santé est de plus en plus reconnu. Néanmoins il reste parfois difficile à concevoir : comment un simple état psychologique pourrait-il augmenter ou diminuer nos chances de survie face à un cancer par exemple ? L'utilisation d'une psychothérapie de type cognitive pour gérer le stress s'est même montrée capable d'améliorer le pronostic dans le traitement du cancer du sein (1).

Le professeur Cohen et son équipe de chercheurs Américains ont mis au point un concept pour expliquer ces phénomènes : le stress provoque la production d'une hormone, le cortisol, dont le rôle est de mettre l'organisme en état d'alerte et qui contrôle les réactions inflammatoires de défense. Lorsque cette production de cortisol se prolonge les tissus deviendraient insensibles aux effets régulateurs du cortisol et la réaction inflammatoire s'emballerait. Les mécanismes inflammatoires sont en effet impliqués dans la plupart des maladies, physiques ou psychologiques.

Stress et cortisol

Pour vérifier leur hypothèse les chercheurs ont suivi 276 adultes en bonne santé. Ils les ont interrogé sur leur passé émotionnel et ont mesuré la résistance au cortisol de leurs récepteurs. entre autres paramètres (poids, âge, système immunitaire). Ils les ont ensuite mis en quarantaine et exposés à un rhinovirus, agent causal des symptômes du rhume et de la rhinite. Avec ce virus les symptômes ne sont pas provoqués par le microbe lui-même mais par la réaction inflammatoire engendrée par l'organisme dans un mécanisme de défense. Cohen et son équipe ont ainsi constaté que les personnes qui ont connu un évènement stressant majeur et prolongé au cours de leur vie ont les cellules du système immunitaire incapables de répondre correctement aux signaux du cortisol et sont plus susceptibles de développer les symptômes du rhume.

Pour le Pr Cohen : "La capacité du système immunitaire à réguler l'inflammation prédit qui développera un rhume mais, encore plus important, cela nous fournit une explication sur la manière dont le stress peut provoquer des maladies. Quand les cellules du système immunitaire sont exposées à un stress chronique elles deviennent insensibles au contrôle hormonal et produisent alors des quantités de médiateurs inflammatoires qui promeuvent les maladies. L'inflammation joue un rôle majeur dans de nombreuses maladies telles que les maladies cardiovasculaires, autoimmunes ou l'asthme et ce modèle suggère que le stress les impacte également."

Une bonne raison d'apprendre à gérer son stress.

Lecture conseillée : 6 ordonnances anti-stress - sous la direction du Dr P.Setbon.

Références : Sheldon Cohen, Denise Janicki-Deverts, William J. Doyle, Gregory E. Miller, Ellen Frank, Bruce S. Rabin, and Ronald B. Turner. Chronic stress, glucocorticoid receptor resistance, inflammation, and disease risk. PNAS, April 2, 2012.

(1) Michael H. Antoni, Susan K. Lutgendorf, Bonnie Blomberg, Charles S. Carver, Suzanne Lechner, Alain Diaz, Jamie Stagl, Jesusa M.G. Arevalo, Steven W. Cole. Cognitive-Behavioral Stress Management Reverses Anxiety-Related Leukocyte Transcriptional Dynamics. Biological Psychiatry, 2012; 71 (4): 366.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top