Du sport pour la fertilité des femmes

Par Lanutrition.fr Publié le 09/04/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Faire du sport augmenterait la fertilité des femmes.Mais l'exercice intensif serait néfaste.

Des chercheurs de l'université de Boston aux Etats-Unis viennent de mener une étude unique dans laquelle ils ont observé le lien entre la fécondité des femmes, leur indice de masse corporelle (IMC) et leur activité physique.

Pour cela ils ont suivi 3,628 femmes âgées de 18 à 40 ans qui souhaitaient concevoir au cours de l'année suivante. Les participantes ont été interrogées sur leur activité physique actuelle et au cours de l'année précédente. Au bout d'un an, 70% des femmes sont tombées enceintes. L'analyse des questionnaires et des mesures de santé révèle alors que :

  • Quel que soit le poids, une activité physique modérée, comme la marche, le vélo ou le jardinage, augmente la fertilité.
  • Comparativement aux femmes qui ont moins d'une heure d'activité physique par semaine, celles qui ont une activité physique modérée pendant au moins 5 heures par semaine ont 18% plus de chances de tomber enceinte.
  • Les femmes qui ont plus de 5 heures d'activité physique soutenue par semaine ont en revanche 32% moins de chances de tomber enceinte lorsque leur poids est normal ou qu'elles sont minces.
  • Chez les femmes en surpoids ou obèses, une activité physique intensive n'a aucun effet sur la fertilité.

Pour expliquer ces résultats Lauren Wise, auteur de l'étude, explique que les graisses corporelles ne sont pas des tissus inertes, elles produisent des hormones et en particulier des oestrogènes. Lorsque les oestrogènes sont présents en excès ils peuvent supprimer la production d'autres hormones responsables de l'ovulation ce qui peut conduire à des cycles menstruels irréguliers ou même à l'absence de règles. Un taux de masse grasse trop faible, comme retrouvé sur certaines athlètes d'endurance pourrait également avoir un impact fortement négatif sur la fertilité.

Les chercheurs recommandent donc aux femmes de limiter les activités physiques intensives au profit d'activités modérées.

Pour aller plus loin : La diététique de la fertilité de Laëtitia agullo

Référence : Wise LA, Rothman KJ, Mikkelsen EM, Sørensen HT, Riis AH, Hatch EE. A prospective cohort study of physical activity and time to pregnancy. Fertil Steril. 2012 Mar 8.

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top