Fibromyalgie et côlon irritable : pourquoi le régime sans gluten peut soulager

Par Lanutrition.fr Publié le 03/01/2014 Mis à jour le 02/08/2017

Les personnes souffrant à la fois de fibromyalgie et de côlon irritable pourraient être des cœliaques qui s’ignorent. Dans tous les cas, un régime sans gluten peut les améliorer.

Si vous souffrez de syndrome du côlon irritable (irritable bowel syndrome ou IBS dans la littérature médicale internationale) et de fibromyalgie, vous pourriez avoir la maladie cœliaque. Un régime sans gluten peut alors soulager vos symptômes, et pas seulement digestifs.

C'est le message contenu dans une nouvelle étude. Les chercheurs ont examiné 104 personnes qui souffraient de fibromyalgie et de l'IBS, et les ont comparées avec 125 personnes qui avaient un diagnostic d’IBS mais pas de fibromyalgie. Dans les deux groupes, les femmes étaient très largement majoritaires. L’âge moyen était de 51 ans.

L'étude a révélé que les personnes atteintes à la fois d’IBS et de fibromyalgie ont les moins bons scores dans les tests mesurant la qualité de la vie, la fatigue et les troubles gastro-intestinaux que celles qui ne souffrent que d’IBS.

Sept personnes du groupe IBS/fibromyalgie ont reçu un diagnostic positif de maladie cœliaque, soit 6,7% du groupe étudié. Ils n’avaient jamais reçu ce diagnostic auparavant. Ce pourcentage peut sembler faible. Mais il faut rappeler que la prévalence de la maladie cœliaque dans la population générale n’atteint pas 1%. Ce qui signifie que les personnes souffrant à la fois de fibromyalgie et de syndrome du côlon irritable ont près de 9 fois plus de risque d’avoir cette maladie.

La maladie cœliaque est une intolérance au gluten, un groupe de protéines de plusieurs céréales dont le blé. L’éviction du gluten est le seul remède connu.

Dans cette étude, une fois que les participants diagnostiqués cœliaques ont commencé à manger sans gluten, ils ont connu « une amélioration remarquable des symptômes digestifs et systémiques », écrivent les chercheurs.

Jean Seignalet de son côté rapporte 90% de succès chez ses 80 patients fibromyalgiques qui ont suivi un régime sans lait ni gluten. Il semble donc qu’un tel régime améliore les patients même s’ils ne sont pas cœliaques.

Lire : des cas cliniques de fibromyalgie améliorés par le régime Seignalet

De la même manière, des études récentes laissent penser qu’une partie des personnes souffrant de syndrome du côlon irritable, sans être pour autant cœliaques, ont une sensibilité au gluten (ou au blé) et peuvent être soulagées en l’éliminant de leur alimentation.

Lire : syndrome du côlon irritable : et si c'était le gluten ?

La filière céréalière, et de nombreux nutritionnistes soutiennent que seuls les malades cœliaques peuvent bénéficier d'un régime sans gluten.

Lire : comment les céréaliers tentent d'enrayer la vogue du sans gluten

Pour en savoir plus sur les effets du gluten, vous pouvez lire Gluten, de Julien Venesson. Pour comprendre les bénéfices du régime sans gluten : Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet, par Jean-Marie Magnien, et Comment j'ai vaincu la douleur et l'inflammation par l'alimentation, par Jacqueline Lagacé. Pour une alimentation sans gluten au quotidien : 4 saisons sans gluten et sans lait, de Christine Calvet.

Source

Rodrigo L, Blanco I, Bobes J, de Serres FJ. Clinical impact of a gluten-free diet on health-related quality of life in seven fibromyalgia syndrome patients with associated celiac disease. BMC Gastroenterol. 2013 Nov 9;13(1):157.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top