La vitamine D liée à la fonction sexuelle

Par Lanutrition.fr Publié le 17/11/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
Des niveaux bas de vitamine D sont associés à la dysfonction érectile, selon une nouvelle étude.

Les chercheurs ont analysé les données de plus de 3400 hommes américains, âgés de 20 ans et plus, exempts de maladie cardiovasculaire.30% étaient carencés en vitamine D, ce qui signifie que leurs niveaux plasmatiques de 25(OH)D3, la vitamine D de réserve, étaient inférieurs à 20 nanogrammes par millilitre de sang. 16% pour cent avaient une dysfonction érectile.

Selon cette étude, une carence en vitamine D se retrouvait chez 35 pour cent des hommes atteints de dysfonction érectile, comparativement à 29 pour cent des personnes sans dysfonction érectile. La vitamine D est une quasi-hormone, dont les effets sont multiples. La principale source de vitamine D est l'exposition de la peau aux rayons ultraviolets B aux beaux jours. A la saison froide, des suppléments de vitamine D sont nécessaires pour maintenir les taux plasmatiques.

« Une carence en vitamine D est facile à dépister et simple à corriger avec des changements de style de vie qui incluent l'exercice, les changements diététiques, la supplémentation en vitamine D et l'exposition au soleil, » dit l’auteur  principal de l'étude, le Dr Erin Michos, professeur agrégé de médecine à la faculté de médecine de l'Université Johns Hopkins (Baltimore).

Lire : "Le régime hormone", du Dr Hertoghe (Lire un extrait ICI  >>)

Les chercheurs ont conclu que les hommes ayant une carence en vitamine D avaient un risque plus élevé de 30% d'être impuissants, que ceux dont les niveaux de vitamine D sont suffisants. 

Les chercheurs soulignent qu’il s’agit d’une étude d'observation ne prouvant pas de lien de cause à effet. Plus de recherches sont nécessaires pour déterminer s’il  y a un lien direct entre les niveaux de vitamine D et la dysfonction érectile. Si tel est le cas, ces travaux pourraient conduire à de nouvelles approches thérapeutiques.

« Vérifier le taux de vitamine D pourrait être un outil utile pour évaluer le risque de dysfonction érectile », dit le Dr Michos. La correction du déficit pourrait alors réduire les risques et aider à restaurer la fonction érectile.

Environ 40% des Américains âgés de 40 ans et 70% de ceux âgés de plus de 70 ans sont incapables d'atteindre ou maintenir une érection pour avoir un rapport sexuel satisfaisant, indiquent les chercheurs. En France, on estime à 30% la proportion d'hommes atteints de dysfonction érectile entre 30 et 69 ans. La carence en vitamine D affecte jusqu'à 40% des adultes américains, selon les Centers for Disease Control and Prevention. En France et plus généralement en Europe, elle est aussi extrêmement répandue.

Lire : Les Européens manquent de vitamine D et magnésium

L'étude a été présentée mardi 10 novembre lors de la réunion annuelle de l'American Heart Association à Orlando, en Floride.

Pour en savoir plus sur la santé et la sexualité masculines : "Au-delà de 49 ans, votre ticket est toujours valable" des Dr Chauchard et Dalle

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top