L'épicatéchine, la molécule qui vous veut du bien

Par Juliette Pouyat Publié le 23/06/2016 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

Thé, pommes et cacao/chocolat renferment de l’épicatéchine, un flavonoïde important pour la santé. LaNutrition.fr vous donne 3 bonnes raisons de consommer régulièrement ces aliments.

L’épicatéchine est le flavanol présent en plus grande quantité dans le cacao. Les thés noir et vert sont aussi riches en épicatéchine et représentent 40% des apports en ce flavanol dans les populations européennes. C’est notamment grâce à l’épicatéchine que le cacao possède des effets bénéfiques sur le risque cardiovasculaire. On en trouve aussi dans les pommes. Voici pourquoi vous devriez consommer régulièrement thé, pommes et cacao. 

Lire : l'épicatéchine, une molécule miracle

 

Bonne pour le cœur

Une nouvelle étude parue dans l’American Journal of Clinical Nutrition montre que la consommation d’aliments riches en épicatéchine - notamment le thé, les pommes et le cacao - permet de diminuer à long terme le risque de mortalité par maladie coronarienne. Chez ceux qui souffrent de maladies cardiovasculaires, une consommation élevée d'épicatéchine est associée à une diminution du risque de mortalité cardiovasculaire.

Les maladies cardiovasculaires représentent la principale cause de décès dans le monde et sont responsables d’environ 30% de la mortalité globale. L’alimentation joue un rôle important dans le risque de maladies cardiovasculaires et la consommation d’aliments d’origine végétale qui représentent une source de flavonoïdes et notamment de flavanols est inversement associée au risque de maladies cardiovasculaires. Cacao, thé et pommes sont des sources alimentaires de flavanols.

« Les études d’observation montrent que ceux qui consomment le plus de chocolat ont un risque de maladies cardiovasculaires diminué de 37% et un risque d’AVC diminué de 29% » disent les auteurs de l’étude. « Boire 3 tasses de thé noir ou vert est associé à un risque d’AVC diminué de 13%. Et une autre étude montre que les personnes qui boivent 1 à 3 tasses de thé vert par jour ont 36% de risque en moins de faire un AVC ».

Les essais cliniques montrent que thé et cacao améliorent la fonction endothéliale, la pression artérielle et la résistance à l’insuline.

 « Dans des études précédentes, nous avons montré que les apports en cacao et en thé étaient respectivement inversement associés à la mortalité par maladies cardiovasculaires et à la mortalité par maladie coronarienne ».

Les chercheurs ont étudié plus paticulièrement l’association entre les apports en épicatéchine et le risque de mortalité cardiovasculaire sur une période de 25 ans. Les chercheurs ont recueilli à plusieurs reprises des informations concernant les apports en épicatechine chez 744 hommes âgés de 65 à 84 ans. L’étude à durée 25 ans. Les apports en épicatechine provenaient essentiellement du thé, des pommes et du cacao.

Le risque de mortalité par maladie coronarienne est réduit de 38% chez ceux qui ont les apports en épicatéchine les plus élevés (21,9 mg/jour) par rapport à ceux qui ont les apports les plus faibles (7,9 mg/jour). Chez les hommes qui souffraient de maladie cardiovasculaire, les apports en épicatéchine étaient associés à un risque de mortalité cardiovasculaire plus faible de 46%.

« Les résultats de notre étude suggèrent que l’effet bénéfique de l’épicatéchine peut être obtenu à des niveaux relativement bas. Un apport quotidien de 22 mg d’épicatéchine correspond en effet à 6 tasses de thé noir, 54 grammes de chocolat noir ou 2-3 pommes ».

L’intérêt de cette étude est sa longue période de suivi de 25 ans. L’association inverse qui existe entre les apports en épicatéchine et le risque de mortalité cardiovasculaire pourrait être influencée par des changements dans la fonction endothéliale mais aussi par une amélioration de la résistance à l’insuline.  

Lire : pour le coeur, thé noir ou thé vert?

 

Bonne pour la mémoire

Une étude montre que le déclin de la mémoire lié à l’âge, causé par des changements dans une zone spécifique du cerveau –le gyrus denté-, peut être amélioré par une intervention nutritionnelle, notamment grâce aux flavanols du cacao.

Des études antérieures ont montré une association –mais pas de relation causale- entre des changements fonctionnels du gyrus denté et le déclin de la mémoire lié à l’âge. Chez les souris, les flavanols extraits de fèves de cacao ont permis d’améliorer les connexions neuronales dans le gyrus denté.

37 volontaires en bonne santé âgés de 50 à 69 ans ont suivi pendant 3 mois soit un régime riche en flavanols soit un riche pauvre en flavanols. Le cerveau des participants a été observé par imagerie médicale avant et après l’intervention et les participants ont également été soumis à des tests de mémoire permettant d’évaluer spécifiquement la mémoire contrôlée par le gyrus denté.

Les résultats montrent que les participants qui ont suivi le régime riche en flavanols ont connu une augmentation de la circulation cérébrale et présentent des améliorations notables dans la fonction du gyrus denté ; leurs performances au test de mémoire sont nettement meilleures. Les résultats de cette étude doivent être confirmés sur une population plus large.

De la même façon des chercheurs suisses ont montré grâce à l'imagerie par résonance magnétique (IRM) que la consommation de thé vert active le cortex préfrontal dorsolatéral, une zone du cerveau impliquée dans le fonctionnement de la mémoire de travail. Pour les chercheurs : "Il s'agit de la première étude de neuroimagerie qui permet d'examiner comment le thé vert agit sur le cerveau et qui montre qu'un extrait de thé vert améliore le fonctionnement de régions du cerveau impliquées dans la mémoire de travail."

Lire : en moins d'une heure le thé stimule le cerveau

 

Contre le cancer colorectal

Manger du chocolat pour réduire son risque de cancer du côlon, l'idée est séduisante... D’après un chapitre du livre Cancer : Oxidative stress and dietary antioxidants, les flavonoïdes du cacao, en limitant le stress oxydatif, pourraient prévenir le cancer colorectal.

Le cancer colorectal est favorisé par les radicaux libres qui causent des dommages aux cellules du côlon et provoquent des mutations. L’alimentation joue probablement un rôle dans ce cancer. Le cacao contient des polyphénols dont l’épicatéchine (que l’on retrouve dans le th é et la pomme) aux propriétés anti-oxydantes. Ces flavonoïdes réduisent le stress oxydant qui agit sur différentes voies de la prolifération cellulaire et de la transformation cancéreuse : ils stoppent l’accroissement des radicaux libres, ils réduisent l’inflammation associée à la carcinogénèse et supprime la phase précoce d’une carcinogénèse induite chimiquement.

Ainsi, les polyphénols du cacao pourraient constituer des candidats intéressants pour la prévention du cancer colorectal.

Lire aussi : Le guide des aliments antioxydants

Sources

Dower JI. Dietary epicatechin intake and 25-y risk of cardiovascular mortality: the Zutphen Elderly Study. Am J Clin Nutr. 2016 May 25. pii: ajcn128819. [Epub ahead of print]

Adam M Brickman, Usman A Khan, Frank A Provenzano, Lok-Kin Yeung, Wendy Suzuki, Hagen Schroeter, Melanie Wall, Richard P Sloan, Scott A Small. Enhancing dentate gyrus function with dietary flavanols improves cognition in older adults. Nature Neuroscience, 2014; 

S. Borgwardt, F. Hammann, K. Scheffler, M. Kreuter, J. Drewe, C. Beglinger. Neural effects of green tea extract on dorsolateral prefrontal cortex. European Journal of Clinical Nutrition advance online publication 29 August 2012; doi: 10.1038/ejcn.2012.105

Sonia Ramos, Luis Goya and Maria Angeles martin. Antioxidative stress actions of cocoa in colonic cancer. Chapter 20. In: Cancer: Oxidative Stress and Dietary Antioxidants. Editor Victor R. Preedy. 2014

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top