Les apports nutritionnels conseillés en vitamine C devraient être doublés

Par Lanutrition.fr Publié le 17/07/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Un groupe de chercheurs appelle à une augmentation des apports nutritionnels recommandés en vitamines C.Ils estiment que cette augmentation permettrait de diminuer la prévalence d'un grand nombre de maladies.

Un groupe de chercheurs Américains, Danois et Français vient de publier les résultats d'une large analyse de la littérature médicale concernant la vitamine C. Le constat est clair : les apports nutritionnels recommandés devraient être augmentés pour atteindre 200 mg de vitamine C par jour (contre 110 mg pour les adultes actuellement). Nos explications.

L'idée des chercheurs est simple : plutôt que de se concentrer sur la dose de vitamine C nécessaire pour prévenir le scorbut (la carence prolongée en vitamine C) il faut se concentrer sur la quantité optimale qui ne provoque aucun effet secondaire et qui apporte des bénéfices pour la santé. Le Pr Balz Frei (directeur de l'institut Linus Pauling, Université de l'Oregon) estime qu'il est temps de regarder l'ensemble des connaissances et d'éliminer les études dont les résultats sont clairement biaisés. Il explique notamment que les méthodes utilisées par la recherche scientifique actuelles sont inadaptées pour évaluer les bénéfices des vitamines. Lire l'interview de Balz Frei en exclusivité sur LaNutrition.fr.

Contrairement à un médicament, les vitamines ont un rôle essentiel pour le fonctionnement normal du corps humain et leur bénéfice peut n'apparaître qu'après des années ou des dizaines d'années.

A l'inverse, les chercheurs expliquent qu'un grand nombre d'études du métabolisme, de pharmacologie et d'observations mettent en évidence qu'un apport plus élevé en vitamine C pourrait réduire l'incidence de nombreuses maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires ou le cancer. Ils recommandent donc d'augmenter l'apport nutritionnel recommandé en vitamine C à 200 mg par jour.

Certaines études mentionnées par les chercheurs ont déjà été rapportées par LaNutrition.fr :

  • Une récente analyse de 29 études in vivo a montré qu'un complément alimentaire de 500 mg par jour diminuait de manière significative la pression artérielle, systolique et diastolique. L'hypertension artérielle est un facteur de risque majeur des malades cardiovasculaires et contribue à la mort de plus de 400 000 personnes par an aux Etats-Unis.
  • Une étude Européenne qui a suivi plus de 20 000 personnes a montré que la mortalité cardiovasculaire était réduite de 60% chez ceux qui avaient les apports les plus élevés en vitamine C comparativement à ceux qui avaient les apports les plus faibles.
  • Une autre étude a trouvé que les hommes qui ont les taux de vitamine C les plus bas ont 62% plus de chances de mourir d'un cancer sur une période de 12 à 16 ans, comparativement à ceux qui ont les taux les plus élevés.

Espérons que le message des chercheurs sera entendu par les autorités de santé.

Pour en savoir plus sur la vitamine C, consultez nos articles.

Référence

Balz Frei, Ines Birlouez-Aragon, Jens Lykkesfeldt. Authors' Perspective: What is the Optimum Intake of Vitamin C in Humans? Critical Reviews in Food Science and Nutrition, 2012; 52 (9): 815 DOI: 10.1080/10408398.2011.649149.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top