Vitamine K : du nouveau pour les os ?

Par Lanutrition.fr Publié le 30/06/2006 Mis à jour le 21/11/2017
LaNutrition.fr, le 30/06/06

Contre l’ostéoporose vous avez entendu parler de calcium, de vitamine D, peut-être de potassium. Et bien voici la vitamine K. Ainsi pourraient se résumer les résultats d’une méta-analyse menée par une équipe de chercheurs anglais.

Pour arriver à cette conclusion, ils ont recensé toutes les recherches menées sur les effets d’une supplémentation en vitamine K2 de plus de 6 mois sur les fractures osseuses. Au final, 7 études ont pu être exploitées. Elles ont montré que la consommation régulière de 45 mg/jour de supplément permettait de diminuer de 60% les risques de fracture vertébrale, de 77% les fractures de hanche et de 81% tous les types de fractures non vertébrales. Cette baisse des risques pourrait par l’augmentation de la densité osseuse observée.

La vitamine K2, aussi appelée menaquinone, est l’une des diverses formes de la vitamine K. Elle est directement fabriquée par notre corps, mais se retrouve également dans l’alimentation, notamment dans les viandes. Les autres vitamines K n’ont pas pu être étudiées dans cette étude, mais on sait qu’elles limitent les pertes de densité osseuse. Alors pour éviter les maladies osseuses, pensez aux aliments riches en vitamine K.

Cockayne S : Vitamin K and the Prevention of Fractures: Systematic Review and Meta-analysis of Randomized Controlled Trials. Arch Intern Med. 2006 Jun 26;166(12):1256-61.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top