L'ordinateur portable fait-il cuire les testicules ?

Par Juliette Pouyat Publié le 15/09/2017 Mis à jour le 21/11/2017
Article

L’ordinateur portable posé sur les genoux pourrait nuire à la fertilité masculine.

Travailler avec son ordinateur portable sur les genoux compromet-il le fait de devenir père un jour ? Cette question suscite de l’intérêt mais aussi de l’inquiétude depuis de nombreuses années.  Il est vrai que la chaleur dégagée par l’ordinateur au niveau de l’entrejambe peut causer certains problèmes.

La chaleur nuit à la spermatogenèse

« Si les testicules se trouvent à l’extérieur du corps, c’est parce qu’ils ont besoin d’une température au moins deux degrés plus faible que la température du reste du corps. Donc tout ce qui augmente la température des testicules peut affecter la fertilité » explique le Dr. Jesse N. Mills, urologue (Santa Monica, Californie). Les recherches antérieures montrent qu’il existe un lien clair entre une exposition régulière à la chaleur et le nombre et la qualité des spermatozoïdes chez l’homme.

Une augmentation de la température au niveau des testicules a un impact négatif sur la spermatogenèse et donc sur la fertilité masculine. La question est de savoir si l’utilisation d’un ordinateur portable augmente réellement la température scrotale. Oui, à en croire les résultats d’une étude menée en 2005 qui montre qu’après une heure d’utilisation d’ordinateur portable sur les genoux, la température scrotale augmente significativement, de presque 3°C (1). La façon dont les hommes sont assis lorsqu’ils utilisent un ordinateur portable peut aggraver les choses : si leurs genoux sont collés, cela piège la chaleur et peut augmenter la température au niveau des testicules. Ce phénomène se produit d’ailleurs même sans ordinateur portable. Et l’idée de placer un coussin entre l’ordinateur et les genoux est par conséquent une mauvaise idée.

Aucune étude n’a pour le moment clairement montré que travailler avec son ordinateur portable sur les genoux diminue la fertilité. Et les chercheurs ne savent pas quel niveau d’exposition à la chaleur peut présenter un danger. Mais il est clair que passer une heure ou deux tous les jours avec son ordinateur portable sur les genoux peut affecter la santé et la vitalité des spermatozoïdes.

Et les ondes ? 

L’élévation de la température scrotale n’est peut-être pas le seul facteur de risque d’infertilité avec l’utilisation des ordinateurs portables posés sur les genoux. Les ondes électromagnétiques émises par les appareils cellulaires (téléphone et ordinateur portable) pourraient également poser problème, même si les résultats des études à ce sujet sont mitigés. Des chercheurs ont exposé des échantillons de sperme à des ondes électromagnétiques émises par un téléphone portable. Ils ont trouvé une diminution de la motilité (capacité à se déplacer) et de la viabilité des spermatozoïdes ainsi qu’une augmentation du stress oxydant. Dans une autre étude, des chercheurs ont regardé l’effet des ondes WiFi sur la qualité du sperme de 29 donneurs. Ils ont « montré » que le sperme soumis au ondes WiFi présente une diminution de la motilité des spermatozoïdes et une augmentation de la fragmentation de l’ADN spermatique (2).  Cependant, cette étude a reçu de vives critiques quant à sa méthodologie et les conclusions obtenues par les auteurs semblent plus que discutables. « Il pourrait y avoir un impact des ondes électromagnétiques sur la fertilité mais il reste beaucoup de travail à faire pour le prouver » explique Ashok Agarwal, professeur d’urologie et directeur de l’American Center for Reproductive Medicine.

Enfin, l’utilisation de l’ordinateur portable pousse à la sédentarité. « L’exercice et l’activité physique augmentent le nombre de spermatozoïdes, donc rester assis pendant de longues périodes est mauvais pour la fertilité ».

La testostérone aussi ?

Des études chez l'animal suggèrent que le niveau sanguin de testostérone baisse lorsque la température locale dépasses 38°C. Cependant, une étude chez l'homme n'a pas trouvé de diminution de la testostérone avec une position assise prolongée et une température plus élevée de la région testiculaire. Il faut aussi noter les conclusions d'une étude norvégienne de 2003 selon laquelle le niveau de testostérone totale est le plus élevé en octobre et novembre, celui de testostérone libre en décembre, et les taux les plus bas en juin.

Conclusion

Par précaution, il est donc largement préférable de poser son ordinateur portable sur son bureau pour éviter la chaleur et les ondes…..et ne pas oublier de faire des pauses de temps en temps pour s'aérer et bouger!

 

Sources

(1)    Sheynkin Y, Jung M, Yoo P, Schulsinger D, Komaroff E. Increase in scrotal temperature in laptop computer users. Hum Reprod. 2005 Feb;20(2):452-5. Epub 2004 Dec 9.

(2)    Avendaño C1, Mata A, Sanchez Sarmiento CA, Doncel GF. Use of laptop computers connected to internet through Wi-Fi decreases human sperm motility and increases sperm DNA fragmentation. Fertil Steril. 2012 Jan;97(1):39-45.e2. doi: 10.1016/j.fertnstert.2011.10.012. Epub 2011 Nov 23.

 

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top