Plus de lait, plus de de décès ?

Par Marie-Céline Ray Publié le 05/06/2017 Mis à jour le 07/06/2017
Actualité

Les personnes qui consomment le plus de lait et de beurre ont une mortalité plus élevée, selon une étude suédoise. Mais celles qui consomment fromage et yaourt seraient protégées.

Les produits laitiers sont-ils nos amis pour la vie ? Pas sûr, en tous cas pour le lait liquide et le beurre, si on en croit une nouvelle étude parue dans l'American Journal of Clinical Nutrition qui confirme l’association entre la consommation de produits laitiers non-fermentés et la mortalité toutes causes confondues déjà mise en évidence dans une autre publication sudédoise. Le fromage et les autres produits laitiers fermentés (yaourts) au contraire pourraient avoir un effet favorable.

Cette étude fait donc suite à une autre de 2014, elle aussi suédoise, qui avait conclu à une mortalité plus élevée chez les gros consommateurs, hommes et femmes, de lait liquide. Et un risque plus élevé de fractures chez les femmes qui buvaient du lait.

Les pays nordiques sont de gros consommateurs de produits laitiers, peut-être parce que ces pays sont moins concernés par l'intolérance au lactose, contrairement à la plupart des autres régions du globe (Europe du sud, Asie, Afrique, Amérique centrale et du sud...). D’après la FAO, la Suède serait le troisième pays consommateur de produits laitiers au monde, après la Finlande et les Pays-Bas. C’est donc encore une fois dans ce pays que des chercheurs ont exploré le lien entre la consommation de produits laitiers et la mortalité toutes causes confondues.

L'étude

Pour ces travaux, 103.256 adultes provenant d’une cohorte suédoise, dont 51 % de femmes, ont été suivis pendant une durée moyenne de 13,7 ans. Il y a eu 7.121 décès.

Les résultats montrent que les gros consommateurs de lait non-fermenté (ceux qui en buvaient plus de 2,5 fois par jour) avaient un risque de décès toutes causes supérieur de 32 % à celui de ceux qui en consommaient moins d’une fois par semaine. La consommation de beurre était elle aussi liée à une augmentation du risque de décès toutes causes.

Tous les types de laits non-fermentés étaient associés à une augmentation du risque de décès, mais les résultats étaient atténués avec le lait écrémé. 

Cependant, il y avait une différence entre produits laitiers non-fermentés et produits laitiers fermentés (yaourts, fromages…). La consommation de lait fermenté et de fromage étaient associée à une baisse de la mortalité : - 10 % et – 7 % respectivement.

Ce qu'il faut en penser

Il s'agit d'une étude d'observation, qui décrit une association, mais ne permet pas de tirer une conclusion de cause à effet. De plus, une méta-analyse de 29 études, publiée en 2017, portant sur 938000 participants n'a pas trouvé d'association entre la consommation de produits laitiers et mortalité (avec une légère association inverse pour la consommation de laitages fermentés). La publication de cette nouvelle étude suédoise pourrait modifier ces conclusions, mais on ignore dans quelle proportion.

Une consommation importante de lait et de produits laitiers a été associée à certains cancers, comme le cancer de la prostate, mais aussi aux risques de lymphome (sauf yaourt) et de maladie de Parkinson.

Les auteurs de la nouvelle étude évoquent aussi le rôle du galactose, un sucre issu de la digestion du lactose. Un verre de lait conduit à absorber environ 5 grammes de galactose. Expérimentalement, chez l'animal, le galactose induit des changements qui ressemblent au vieillissement, dont une espérance de vie réduite provoquée par le stress oxydant, l'inflammation la dégénération des cellules nerveuses, une diminution de l'immunité et des changements au niveau de l'expression des gènes. Or la fermentation réalisée par les bactéries (dans yaourts, fromages) réduit le taux de lactose. De plus, les composés bioactifs présents dans les produits fermentés influencent les interactions entre la flore intestinale et son hôte ; ils pourraient avoir des effets positifs sur l’immunité et donc la santé.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top