Tout savoir sur la fève

4 articles
Dossier
panier_feves_bois.jpg
Voici un dossier complet sur la fève, avec son histoire, comment l'accommoder et, bien sûr, ses vertus santé.

Sommaire

1
Petite histoire de la fève
2
Les variétés de fève
3
Les vertus santé des fèves
4
La fève en pratique
1 Petite histoire de la fève

Comment la fève est-elle arrivée dans nos assiettes ?

Par Marie-Charlotte Rivet Bonjean Publié le 14/05/2018 Mis à jour le 15/05/2018

Le terme « fève » désigne le nom de la plante ainsi que ses graines, qu’on peut consommer fraîches ou sèches.

Cultivée depuis le néolithique, la fève serait originaire du Moyen-Orient, puis elle serait parvenue progressivement en Europe, en Afrique et en Inde.

Durant l’Antiquité et le Moyen Âge, la fève était un légume de base de l’alimentation. On lui attribuait alors des vertus médicinales contre la gale et les ulcères.

Mais au fur et à mesure, la fève a laissé sa place aux haricots et aux pommes de terre.

Ce n’est qu’à partir du XVe et du XVIe siècles que cette graine fut consommée fraîche, une fois que sa culture a été faite près des rivières pour obtenir des fèves des marais.

La fève était également utilisée lors de la célèbre « galette des rois » de l’Épiphanie, avant qu’elle ne cède sa place aux figurines actuelles.

2 Les variétés de fève

Différentes variétés de fèves peuvent être retrouvées sur nos étals. Il y en a pour tous les goûts et tous types de préparation.

Par Marie-Charlotte Rivet Bonjean Publié le 14/05/2018 Mis à jour le 15/05/2018

Les fèves des marais

C’est la variété la plus connue et la plus répandue en France. Elle est cultivée en Aquitaine, en Languedoc-Roussillon, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse.

Les fèves fraîches sont ramassées lorsqu’elles ne sont pas tout à fait mûres, aux trois-quart de leur développement. En revanche, pour les fèves sèches, on attend leur pleine maturité avant de les ramasser.

Il existe deux sous variétés :

  • La Longpod qui a une gousse allongée et présentant de nombreuses petites graines étirées.
  • La Windsor qui a une gousse courte présentant peu de graines (environ 3-4), larges et rondes.

Les Muchamiel

C’est une variété qu’on reconnaît grâce à ses gousses vert clair. Elle est surtout récoltée précocement pour pouvoir être mangé crue. On retrouve 4 sous-variétés :

  • La fève d’Aguadulce est très répandue dans le Sud-Est. Elle a de longues gousses qui contiennent environ 7 à 9 graines charnues.
  • L’Ite Beryl a de nombreuses gousses mais qui ne renferment que 4 petites graines fines, ayant comme particularité de rester blanches à la cuisson.
  • La fève de Séville a de longues gousses contenant 5 à 6 grains blancs.
  • La précoce d’Aquitaine a de petites gousses mais très bien fournies. C’est la meilleure à consommer crue.
3 Les vertus santé des fèves

Mangées en soupe, en ragoût ou encore crues en salade, les fèves sont riches en nutriments qui vous veulent du bien.

Par Marie-Charlotte Rivet Bonjean Publié le 14/05/2018 Mis à jour le 15/05/2018

Les fèves font partie de la grande famille des légumineuses. Elles sont peu caloriques et contiennent des protéines végétales ainsi que des glucides et des fibres, ce qui leur procure un effet satiétogène.

Une bonne source de vitamines et minéraux

Les fèves contiennent : 

  • De la vitamine C: Les fèves sont de bonnes sources de vitamine C, une vitamine antioxydante et qui permet d’avoir une bonne santé osseuse ainsi que de se protéger contre les infections. De plus, cette vitamine permet une meilleure absorption du fer.
  • Du fer : cuites, crues ou encore bouillies, les fèves possèdent une bonne teneur en fer, un minéral essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges.
  • De la vitamine B9 (folate) : importante pour la femme enceinte, la vitamine B9 permet aussi de réduire le taux d’homocystéine, un marqueur du risque cardiaque.

Une richesse en fibres

Les fèves sont riches en fibres comme toutes les légumineuses, sous forme insolubles et solubles. Une alimentation riche en fibres peut contribuer à normaliser le taux de cholestérol ainsi que le taux de glucose sanguin et donc d’insuline. Elle permettrait aussi une bonne régulation du transit intestinal.

Une piste intéressante contre la maladie de Parkinson

Des études chez des patients atteints de la maladie de Parkinson ont montré qu’une forte consommation de fèves pouvait diminuer les symptômes moteurs de cette pathologie. Les fèves contiennent de la lévodopa (L-DOPA), la même substance utilisée dans les médicaments qui traitent cette maladie.

D’après ces études, en accompagnant le traitement médicamenteux par des fèves, les effets des médicaments sur les symptômes seraient prolongés. Cette légumineuse pourrait donc être le complément idéal des médicaments.

Lire aussi : La fève en pratique

Apaydin H, Ertan S, Ozekmekci S. Broad bean (Vicia faba)--a natural source of L-dopa--prolongs "on" periods in patients with Parkinson's disease who have "on-off" fluctuationsMov Disord 2000 January;15(1):164-6.

Rabey JM, Vered Y, et alBroad bean (Vicia faba) consumption and Parkinson's diseaseAdv Neurol 1993;60:681-4.

Ladha SS, Walker R, et alCase of neuroleptic malignant-like syndrome precila-communauteted by abrupt fava bean discontinuanceMov Disord 2005 May;20(5):630-1.

4 La fève en pratique

Comment choisir, conserver et cuisiner la fève ?

Par Marie-Charlotte Rivet Bonjean Publié le 14/05/2018 Mis à jour le 15/05/2018

Comment choisir les fèves ?

Pour bien choisir ses fèves, il faut être à l’écoute de sa vue et ses doigts.

Les fèves doivent être d’une couleur verte intense et sans taches. Avec vos doigts, vérifiez qu’elles soient bien fermes, pour une texture croquante.

Pour des fèves sèches, la couleur grise doit être uniforme, non brillante, et les graines de taille moyenne et dures, elles ne doivent pas être ridées.

Comment conserver les fèves ?

Lorsque vous les achetez fraîches, il est préférable de les consommer très rapidement, au plus tard 2 jours après la date d’achat.

Pour les conserver, garder les cosses et les mettre dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Comment préparer les fèves ?

Crues ou cuites, les fèves sont simples à préparer et à déguster !

Avant de les cuisiner, il faut enlever les écosser et retirer la peau manuellement.

Comment cuisiner les fèves ?

Les fèves fraîches peuvent être consommées crues telles quelles ou encore avec un filet d’huile d’olive et de l’ail.

Vous pouvez les faire cuire à la casserole dans un bouillon pendant 15 minutes environ à feu doux.

Dans une poêle ou un wok, elles se cuisent avec d’autres légumes et de l’huile d’olive à feu vif pendant 4 à 5 minutes.

Et, pour une cuisson plus douce, essayez la vapeur pendant 5 à 8 minutes.

Les fèves peuvent accompagner vos salades mais aussi les poissons, les crevettes ou encore les langoustines.

Mais vous pouvez aussi, pour un brunch un peu original, accompagner vos œufs cocotte avec des fèves.

Des idées pour cuisiner la fève : 

- Houmous de fèves 

- Risotto safrané aux asperges et fèves 

Œuf cocotte aux fèves et aux lardons

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top