publicité

vendredi 25 juillet 2014 - pour plus de confort utilisez mozilla firefox ou google chrome

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

Un lien entre vitamine D et autisme

  • La fréquence de l'autisme dépendrait de l'exposition aux UVB.
  • Le déficit en vitamine D serait en cause dans la survenue de l'autisme.
Jacques Robert - Jeudi 20 Décembre 2012
Partagez |
Un lien entre vitamine D et autisme
AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés autisme, vitamine D

Des chercheurs Américains se sont intéressés à la prévalence de l'autisme en fonction du lieu d'habitation chez des enfants âgés de 6 à 17 ans, qu'ils soient blancs, noirs ou d'origine Asiatique. Ils ont découvert que la fréquence de la maladie était deux fois supérieure dans les Etats recevant le moins de rayons UVB du soleil (nécessaires à la synthèse de la vitamine D dans la peau) par rapport aux Etats qui en reçoivent le plus.

Leurs travaux montrent que les personnes noires qui reçoivent le moins d'UVB ont 40% plus de risque d'avoir un enfant autiste comparativement aux personnes blanches qui reçoivent plus d'UVB (ndlr: la couleur de peau influence la synthèse de la vitamine D). Ces résultats questionnent : est-ce que l'autisme est lié à un déficit en vitamine D de la mère pendant la grossesse ou s'agit-il d'un déficit chez l'enfant pendant sa croissance ? D'autres études ont montré que le déficit en vitamine D avait un impact négatif sur le développement du cerveau, en particulier pendant le troisième trimestre, se manifestant probablement par un risque augmenté de troubles du langage et de schizophrénie. La vitamine D pourrait aussi réduire le risque d'autisme en améliorant les défenses immunitaires de la mère et pendant les premiers mois de la vie.

Il a déjà été mis en évidence précédemment que les déficits en vitamine D sont particulièrement fréquents chez les enfants autistes. Ces chercheurs pensent qu'une supplémentation adaptée pourrait améliorer significativement les symptômes et appellent à ce que de nouvelles études soient lancées car elles manquent encore cruellement.

Références

Grant W, Cannell J. Autism prevalence in the United States with respect to solar UV-B doses: An ecological study. Dermato-Endocrinology 2012; 4:0 - -1; http://dx.doi.org.

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Commentaires  

 
0 2 30-05-2013 15:13
Citation en provenance du commentaire précédent de De Macedo :
ma petite fille est autiste elle a 12 ans
si je luis donne de la vitamine D peut on voir une petite amelioration au niveau du langage.

On ne le sait pas, on manque d'études sur le sujet. Mais s'il y a un déficit en vitamine D, il est important de le combler.
 
 
0 1 30-05-2013 14:52
ma petite fille est autiste elle a 12 ans
si je luis donne de la vitamine D peut on voir une petite amelioration au niveau du langage.
 

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Recettes sans gluten et sans lait à IG bas

Un régime sans gluten ni laitages peut vous changer la vie, à condition de ne pas se tromper. La plupart des aliments farineux sans gluten font grimper la glycémie parce que le blé y est remplacé par des farines de riz ou de maïs qui ont un index glycémique élevé. Si bien qu'on risque de prendre du poids ! Mais Christine Calvet vient de publier un recueil de recettes sans gluten et sans lait, à index glycémique bas : A table ! Sans gluten et sans lait. Une bonne idée pour se faire du bien sans fausse note ! Pour commander ce livre, c'est ici. (Publicité)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires