publicité

lundi 23 janvier 2017

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

A quoi sert la dopamine ?

  • La dopamine: neurotransmetteur
  • Carte d'identité
Aline PÉRIAULT - Jeudi 01 Juillet 2010
Partagez |
A quoi sert la dopamine ?
AugmenterRéduireTaille du texte

 

Qu’est-ce que c’est?

La dopamine est un neurotransmetteur synthétisé par certaines cellules nerveuses à partir de la tyrosine, un acide aminé (composant des protéines de l’alimentation).

 

Comment on mesure la dopamine?

Pour évaluer les taux de dopamine on dose dans le sang, les urines ou le liquide cérébro-spinal la quantité de HVA (acide homovanillique) et DOPAC, des produits de dégradation de la dopamine.

 

Comment fonctionne le système dopaminergique?

Les neurones dopaminergiques (plusieurs millions) utilisent la dopamine pour transmettre une information chimique. 80% de la dopamine libérée est récupérée par la cellule émettrice, pour être réutilisée. Le reste est transformé en un produit de dégradation - ou catabolite - l’acide homovanillique (HVA). Pour évaluer votre taux de dopamine on dose à la fois la dopamine et son catabolite.

Les corps cellulaires dopaminergiques sont situés dans le mésencéphale (partie médiane du cerveau), d’où ils irradient jusqu’au cortex frontal et l’amygdale d’une part, le striatum d’autre part (voir schéma).

 

A quoi sert la dopamine?

Les réseaux dopaminergiques sont étroitement associés aux comportements d’exploration, à la vigilance, la recherche du plaisir et l’évitement actif de la punition (fuite ou combat).

Chez l’animal, les lésions de l’aire tegmentale ventrale se traduisent par un désintérêt pour les stimuli de l’environnement et par une diminution du comportement exploratoire. En revanche, lorsqu’on place des électrodes aux sites dopaminergiques et qu’on permet à l’animal de s’autostimuler par déclenchement de chocs électriques, le plaisir et l’excitation sont tels que le cobaye peut en oublier de s’alimenter.

Chez l’homme, la baisse d’activité des neurones dopaminergiques de l’axe substance noire - striatum entraîne une diminution du mouvement spontané, une rigidité musculaire et des tremblements. C’est la maladie de Parkinson.

Des taux de HVA anormalement bas ont également été retrouvés chez des patients toxicomanes souffrant de troubles du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) et ayant été négligés durant leur enfance (1). Les chercheurs ont recruté 82 patients toxicomanes abstinents qu’ils ont comparés à 44 personnes ne prenant pas de drogue. Ils se sont alors aperçus que les patients toxicomanes étaient plus souvent atteints de TDAH et avaient des taux de HVA plus bas. Et plus, ces patients avaient été négligés par leurs parents durant l’enfance, plus les taux de HVA étaient bas. Pour les auteurs ces résultats suggèrent que la négligence des parents pendant l’enfance pourrait avoir un effet sur la fonction dopaminergique à l’âge adulte et contribuer à l’apparition de l’hyperactivité et à une plus grande sensibilité à l’usage de drogues.

On trouve des taux de HVA très bas (signe d’une hypoactivité dopaminergique) dans les dépressions de type mélancolique, caractérisées par une diminution de l’activité motrice et de l’initiative. A l’inverse les produits, les activités qui procurent du plaisir, comme l’héroïne, la cocaïne, le sexe, activent certains systèmes dopaminergiques. Ainsi, les médicaments qui augmentent la dopamine, comme la L-Dopa ou les amphétamines, augmentent aussi l’agressivité, l’activité sexuelle, et l’initiative.

 

(1) Gerra G, Leonardi C, Cortese E, Zaimovic A, Dell'agnello G, Manfredini M, Somaini L, Petracca F, Caretti V, Saracino MA, Raggi MA, Donnini C. Homovanillic acid (HVA) plasma levels inversely correlate with attention deficit-hyperactivity and childhood neglect measures in addicted patients. J Neural Transm. 2007 Aug 10

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Commentaires  

 
+24 19 18-06-2014 21:19
les malades atteints du parkinson ont un manque de Dopamine ou autre chose?
 
 
+7 18 27-03-2014 21:32
Bonsoir à tous, je voudrais savoir, comment on peut mesurer le taux d'Endorphine?
 
 
+2 17 21-02-2014 00:28
Bonjour,
Comment savoir si on a un "taux bas" de dopamine quand un laboratoire vous donne comme référence: "VR < 100 pg/ml"?
Je n'ai rien trouvé sur internet à ce sujet. Merci de votre réponse,
Marie
 
 
0 16 20-02-2014 19:47
bonjour,
douleurs jambes pendant 15 ans au moin j 'ai pris du rivotril 5 ANS 2 gouttes le soirs pour une petite amelioration je ne le prend plus depuis 6 mois j'ai change mon alimentation une fois par jour viande plus de legumes une alimentation normale et depuis peu je donne mon sang plus de medicaments encore quelques nuits agite mais bon sa va dans l'ensemble voila si sa peu aider bon courage
 
 
+2 15 08-12-2013 12:55
Citer :
J'ai souffert pendant plus de 20 ans d' impatiences que l'on appelle aussi "jambes sans repos" mon médecin homéopathe m'a prescrit du

ZINC en dilutions magistrales :

: Zincum Sulfuricum : 1 dose en MK et 1 dose en XMK
• ½ dose … MK ….. le matin )
• ½ dose … XMK … le soir ) 15 jours d’intervalle

depuis c'est terminé : j'ai 70 ans !

Bonjour, pendnat combien de temps a duré
le traitement? Merci par avance.
 
 
+1 14 06-09-2013 16:48
Pour DEBAKER JACQUES, ne serait-il pas au contraire surdoué? Car cela peut se manifester par des troubles de comportements ou des symptômes souvent confondus avec le TDAH. Il serait sans doute bon de le faire évaluer par un(e) psychologue pour déterminer ce qu'il en est, peu importe la cause. C'est mon avis personnel.
 
 
+2 13 27-08-2013 20:23
Une dopamine élevé serait du à quoi car j'ai eu ce résulta ( nmol/d) 2532 (0-3000)
 
 
+1 12 27-08-2013 20:20
bonjour j'ai eu le dianostique de la neurofribomatos e de type 1 j'ai eu un résultat de dopamine très élevé
de 2532 (nmol/d) : ( 0- 3000 )
je sait que se n'est pas du à ma maladie mais je trouve sa élevé par contre cela sera du par quoi une dopamibe élevé ?
 
 
+7 11 10-08-2013 09:23
J'ai souffert pendant plus de 20 ans d' impatiences que l'on appelle aussi "jambes sans repos" mon médecin homéopathe m'a prescrit du

ZINC en dilutions magistrales :

: Zincum Sulfuricum : 1 dose en MK et 1 dose en XMK
• ½ dose … MK ….. le matin )
• ½ dose … XMK … le soir ) 15 jours d’intervalle

depuis c'est terminé : j'ai 70 ans !
 
 
+2 10 28-07-2013 18:37
Citation en provenance du commentaire précédent de BriceDeGrenoble :
le syndrome des jambe sans repos peu être plusieurs facteur manque de fer problème rénal et manque de dopamine

boCitation en provenance du commentaire précédent de BriceDeGrenoble :
Citation en provenance du commentaire précédent de BenoitL :
Bonjour, je sais qu'un problème de Dopamine peut être la cause du syndrôme des jambes sans repos, pouvez vous m'en dire plus à ce sujet? ou sinon, avez vous publié un article sur ce syndrome des jambes sans repos, qui touche un grand nombre de personnes? Merci d'avance, et encore bravo pour ce que vous faites ;)


coucou moi aussi en vient de me detecter le syndrome des jambe sans repos depuis 5jour j'ai 25ans,

je suis sous Neupro 1Mg/24H pour me donné de la dopamine
Bonjour j ai 35 ans et on viens de me dire que j ai le syndrome des jambes sans repos,le docteur ma prescrit une gellule de Lyrica tous les soirs pdt 3 mois,mais ares sa reste un grand mystere!!
 

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Le lait et le cancer

L'idée que les produits laitiers pourraient favoriser certains cancers a longtemps été niée par les autorités sanitaires et bien sûr l'industrie laitière. Quels sont les liens réels entre laitages et cancers ? Par quels mécanismes ? LaNutrition.fr fait le point sur les preuves scientifiques et vous explique les risques possibles selon les cancers ainsi que les portions quotidiennes à ne pas dépasser

>> Lire le dossier (Abonnés)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires