publicité

samedi 02 août 2014 - pour plus de confort utilisez mozilla firefox ou google chrome

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

Sodas light : attention aux dents !

Une consommation élevée de sodas light semble associée à des dommages aux dents comparables à ceux de certaines drogues.

Marie-Céline Jacquier - Mardi 04 Juin 2013
Partagez |
Sodas light : attention aux dents !
AugmenterRéduireTaille du texte

Une consommation élevée de sodas peut détériorer les dents de la même façon que celle de méthamphétamines ou de crack. Et les sodas light ne sont pas meilleurs que les autres : l’acide présent érode les dents au cours du temps, explique Mohammed Bassiouny dans un article de General Dentistry.

Les boissons light séduisent celles et ceux qui cherchent à perdre du poids. Allégées en sucre, souvent remplacé par des édulcorants, ces boissons seraient pourtant responsables d’un risque augmenté de diabète chez leurs consommatrices.

Lire : Boissons sucrées et "light" soupçonnées de favoriser le diabète

Dans cette nouvelle étude de cas, Mohamed Bassiouny, de l'Université de Philadelphie, décrit une patiente d’une trentaine d’années qui buvait 2 litres de soda light par jour, pendant 3 à 5 années. Celle-ci avait des dents pourries et décolorées ; plusieurs étaient détruites par l’érosion. L’état de sa dentition était similaire à celui de deux autres patients : un jeune homme de 29 ans qui prenait des méthamphétamines et un homme de 51 ans, utilisateur fréquent de crack.

La jeune femme n’était pas suivie régulièrement par un dentiste ; elle a expliqué boire des sodas light pour éviter des problèmes de poids. Elle prenait la boisson par petites gorgées qu'elle gardait en bouche avant d'avaler. Un autre détail semble confirmer le lien entre sa dentition et sa consommation de boissons light : la jeune femme s’appuyait sur le côté gauche du canapé lorsqu’elle buvait du soda en regardant la télévision, et ce côté de sa bouche était très endommagé !

Le dentiste n’a pu sauver aucune des dents érodées ; toutes ont été arrachées et remplacées. Il en fut de même pour les deux consommateurs de drogue.

Pour Mohamed Bassiouny, les méthamphétamines, le crack et les sodas, qu’ils soient sucrés ou non, sont très acides ; c’est pourquoi ils causent des problèmes dentaires similaires. Les sodas contiennent par exemple des acides citrique et phosphorique.

En l’absence d’une bonne hygiène dentaire, une exposition fréquente aux sodas peut donc causer des dommages graves aux dents. Naturellement, un brossage régulier des dents, au moins deux fois par jour, reste nécessaire.

Source

Bassiouny MA. Dental erosion due to abuse of illicit drugs and acidic carbonated beverages. Gen Dent. 2013 Mar-Apr;61(2):38-44.

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Commentaires  

 
+1 1 04-06-2013 08:26
Toutefois un dentiste britannique montrait récemment qu'il était nécessaire d'attendre au moins une heure avant de se brosser les dents afin de ne pas étendre l'acidité de façon homogène sur l'ensemble de la dentition.

Il faut noter que les fruits acides tels que le citron et certains agrumes , les aliments vinaigrés possèdent les mêmes inconvénients .

Un article de 2008 de Passeport Santé fait état déjà de ces problèmes ...

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2008021499

La génération née vers les années 60 a payé aussi un énorme tribu dentaire , dents jaunes, poreuses, émail corrodé : Prescription de Tétracyclines comme antibiotique chez les petits souffrants de Rhinopharyngite .
 

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Recettes sans gluten et sans lait à IG bas

Un régime sans gluten ni laitages peut vous changer la vie, à condition de ne pas se tromper. La plupart des aliments farineux sans gluten font grimper la glycémie parce que le blé y est remplacé par des farines de riz ou de maïs qui ont un index glycémique élevé. Si bien qu'on risque de prendre du poids ! Mais Christine Calvet vient de publier un recueil de recettes sans gluten et sans lait, à index glycémique bas : A table ! Sans gluten et sans lait. Une bonne idée pour se faire du bien sans fausse note ! Pour commander ce livre, c'est ici. (Publicité)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires