publicité

vendredi 29 mai 2015

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

Trop de sucre dans les aliments pour bébés

Les préparations pour bébé vendues en supermarché sont souvent trop sucrées et sans grand intérêt nutritionnel.

Marie-Céline Jacquier - Lundi 16 Septembre 2013
Partagez |
Trop de sucre dans les aliments pour bébés
AugmenterRéduireTaille du texte

Donner des préparations à bébé dès 4 mois ? Peut-être pas une très bonne idée... C'est ce qui ressort d'une étude publiée en ligne dans Archives of Disease in Childhood.

L’alimentation des nourrissons fait généralement l’objet de nombreuses interrogations de la part des parents. Si le lait maternel reste l’aliment idéal pour les nouveau-nés, les mamans qui doivent acheter un lait infantile ont souvent l’embarras du choix en supermarché.

Lire : Les laits premier âge pour bébé avant 6 mois

Dans cette nouvelle étude, une équipe britannique s‘est intéressée aux aliments proposés dès le sevrage. A cet âge, les enfants expérimentent de nouvelles textures et saveurs. Les aliments commerciaux proposés sont censés augmenter l’apport énergétique et nutritionnel des enfants. Pour savoir si ces produits répondaient aux attentes, les chercheurs ont analysé le contenu nutritionnel des aliments pouvant être utilisés lors du sevrage au Royaume-Uni.

Résultats : Les 462 produits étudiés comprenaient : plats cuisinés, repas en poudre à reconstituer avec du lait ou de l’eau, céréales de petit-déjeuner, aliments à manger avec les doigts... 79 % pouvaient être mangés à la cuiller et 44 % étaient destinés à des enfants de 4 mois et plus. Près des 2/3 étaient des aliments sucrés. Or une exposition au sucre pendant l’enfance développe une préférence pour des aliments sucrés, et pourait augmenter le risque de diabète.

La moyenne des apports énergétiques des aliments à manger à la cuiller était de 282 kJ pour 100 g, ce qui est équivalent au lait maternel (283 kJ pour 100 g). Les aliments à manger avec les doigts étaient plus énergétiques, mais ils comportaient aussi des niveaux élevés de sucre. Les aliments à base de viande étaient ceux qui contenaient le plus de fer, sans pourtant dépasser les laits infantiles. Au final, la majorité des produits avaient un contenu énergétique similaire au lait maternel ; ils n’atteignaient pas l’objectif d’augmentation de la densité nutritionnelle des aliments.

En conclusion, les aliments commerciaux pour bébés sont souvent trop sucrés et apportent peu de bénéfices nutritionnels par rapport aux laits maternel ou infantiles. Même si cette étude portait sur les produits vendus au Royaume-Uni, il est probable que les résultats sont comparables en France...

Certains des aliments testés étaient destinés à des bébés de 4 mois, un âge auquel, selon les auteurs, les enfants devraient encore être allaités. En plus d’être l’aliment le plus adapté à cet âge, le lait maternel améliore les défenses immunitaires des petits, mais aussi leur santé intestinale.

Lire : L'allaitement bénéfique pour la santé intestinale des enfants

Enfin, plutôt que d’utiliser des plats tout préparés, coûteux et non-adaptés aux jeunes enfants, les parents gagneraient à cuisiner un peu pour bébé. Par exemple, les compotes de fruits ou les purées de légumes peuvent se préparer en grande quantité à l’avance et être congelées pour gagner du temps au moment du repas.

Lecture conseillée : La meilleure façon de manger pour les enfants d'Angélique Houlbert

Source

García AL, Raza S, Parrett A, Wright CM. Nutritional content of infant commercial weaning foods in the UK. Arch Dis Child. 2013 Oct;98(10):793-7.

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Le lait et le cancer

L'idée que les produits laitiers pourraient favoriser certains cancers a longtemps été niée par les autorités sanitaires et bien sûr l'industrie laitière. Quels sont les liens réels entre laitages et cancers ? Par quels mécanismes ? LaNutrition.fr fait le point sur les preuves scientifiques et vous explique les risques possibles selon les cancers ainsi que les portions quotidiennes à ne pas dépasser

>> Lire le dossier (Abonnés)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires