publicité

jeudi 02 avril 2015

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

Un médicament anti-cholestérol à base de vitamine B3 retiré du marché

  • Le tredaptive, un anti-cholestérol à base de vitamine B3 (acide nicotinique), n'est plus disponible.
LaNutrition.fr - Lundi 21 Janvier 2013
Partagez |
Un médicament anti-cholestérol à base de vitamine B3 retiré ...
AugmenterRéduireTaille du texte

Le tredaptive (vendu sous les marques Pelzont, Trevaclyn), un anti-cholestérol du laboratoire Merck, n’est plus disponible depuis ce matin suite à une recommandation de L'Agence européenne des médicaments (EMA). Merck avait déjà annoncé le 11 janvier qu'il allait retirer son médicament en raison d’un risque accru d’accidents cardiovasculaires observé lors d'essais cliniques.

Selon l’EMA, le tredaptive a fait l'objet d'une nouvelle évaluation qui a fait apparaître une augmentation du nombre des effets secondaires indésirables "non mortels, mais sérieux". La même agence avait autorisé le médicament en 2008 pour le traitement des dyslipidémies, notamment cholestérol-LDL élevé, cholestérol-HDL bas, triglycérides élevés, en association ou pas avec une statine. La Food and Drug Administration avait de son côté mis un terme dès 2008 à la diffusion de ce médicament aux Etats-Unis, après quelques mois de commercialisation.

Une étude d’intervention conduite sur près de 25000 patients (HPS-2 Thrive) a montré qu’associé à une statine, le tredaptive ne diminuait ni le risque d’infarctus ni celui d’accident vasculaire cérébral.

Ce médicament était une combinaison de vitamine B3 ou niacine (acide nicotinique) à du laropiprant, une substance censée diminuer les effets de flush causés par l’acide nicotinique.

L’acide nicotinique agit en augmentant le cholestérol-HDL. Il fait aussi baisser la lipoprotéine(a), un facteur de risque cardiovasculaire et la CRP, un marqueur de l’inflammation. Les essais associant acide nicotinique et statine n’ont montré à ce jour aucun bénéfice. Des études qui utilisaient l’acide nicotinique seul trouvent une diminution du risque cardiovasculaire, sans que cette diminution reflète l’évolution du cholestérol-HDL (1).

La responsabilité du cholestérol dans les maladies cardiovasculaires est contestée par un nombre croissant de chercheurs, en particulier le Dr Michel de Lorgeril, auteur de Cholestérol, mensonges et propagande.

Référence

(1) Lavigne PM, Karas RH. The Current State of Niacin in Cardiovascular Disease Prevention: A Systematic Review and Meta-Regression. J Am Coll Cardiol. 2012 Dec 13.

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Retrouvez forme et vitalité avec le régime paléo

Marre des ennuis digestifs, des coups de barre, des kilos en trop, du cholestérol et du sucre sanguins qui ne baissent pas ? Aglaée Jacob fait le pari que vous pouvez leur dire définitivement adieu en 30 jours à peine, et retrouver la pleine santé, comme des centaines de milliers d'adeptes du Paléo. En quelques jours, vous allez constater les effets incroyables de cette alimentation sur votre niveau d'énergie, votre moral et votre santé. Je me mets au paléo est l’ouvrage qu’il vous faut pour adopter ce régime pas à pas et sans vous prendre la tête. Pour commander ce livre, c'est ici. (Publicité)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires