publicité

lundi 22 décembre 2014 - pour plus de confort utilisez mozilla firefox ou google chrome

Abonnez vous à la newsletter de lanutrition.fr

Aliments à la loupe

Viande rouge : attention au risque de diabète !

Les personnes qui augmentent leur consommation de viande rouge voient leur risque de développer un diabète de type 2 augmenter.

Marie-Céline Jacquier - Mercredi 26 Juin 2013
Partagez |
Viande rouge : attention au risque de diabète !
AugmenterRéduireTaille du texte

Manger plus de viande rouge est associé à une augmentation du risque de diabète de type 2, selon un nouvel article publié en ligne dans JAMA Internal Medicine.

Le diabète correspond à un niveau trop élevé de glucose dans le sang. En France, plus de deux millions de personnes souffrent d’un diabète de type 2, caractérisé par une résistance à l’insuline. L’alimentation joue un rôle dans le développement de cette pathologie : le choix des glucides, mais aussi des lipides consommés, est important.

Consulter notre dossier sur le diabète

Cette nouvelle analyse se base sur 20 années de données provenant de trois cohortes américaines : environ 26 000 hommes de la cohorte Health Professionals Follow-up Study (1986-2006) et 122 000 femmes des cohortes Nurses‘Health Study I et II (1986-2006 et 1991-2007). Les participants ont rempli un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires tous les 4 ans. Il s'agit d'études prospectives.

Résultats : Par rapport à ceux dont la consommation de viande rouge restait constante, ceux qui augmentaient leur consommation d’une demi-portion par jour sur une période de 4 ans voyaient leur risque de diabète de type 2 s’accroître de 48 % sur les 4 années suivantes. La prise de poids était en partie responsable de cette élévation du risque.

Ces résultats suggèrent donc que limiter sa consommation de viande rouge pourrait permettre de prévenir le diabète de type 2. Ils confirment d’autres études qui ont déjà associé la consommation de viande rouge au risque de diabète.

Lire : Diabète de type 2 : limitez votre consommation de viande rouge

Comment expliquer ce phénomène ? Les auteurs évoquent la responsabilité du fer héminique, un oligo-élément  pro-oxydant qui peut favoriser le stress oxydant et endommager les tissus, en particulier les cellules bêta du pancréas qui synthétisent l'insuline. De fait, des études ont trouvé une association entre les réserves de fer élevées et le risque de diabète. Dans le cas de viande rouge "transformée" (charcuteries), la responsabilité du sel nitrité a pu être suggérée par des études récentes. Les nitrites donnent naissance à des composés toxiques, les nitrosamines, en particulier en présence de fer.  Enfin, cette étude trouve que les effets de la viande rouge sur le diabète de type-2 pourraient en partie être expliqués par une augmentation du poids corporel chez les gros consommateurs de viande américains, peut-être parce que les plats de viande sont souvent accompagnés de pommes de terre.

Source

Pan A, Sun Q, Bernstein AM, Manson JE, Willett WC, Hu FB. Changes in Red Meat Consumption and Subsequent Risk of Type 2 Diabetes Mellitus: Three Cohorts of US Men and Women. JAMA Intern Med. 2013 Jun 17:1-8. doi: 10.1001/jamainternmed.2013.6633.

Réduire Augmenter Taille du texte
Partagez |

Pour aller plus loin : La sélection de LaNutrition.fr

Commentaires  

 
-2 17 10-07-2013 22:57
Citation en provenance du commentaire précédent de Olivier Ramirez :
Superlightman, elle existe pas ton étude faut arrêter les blagues, j'ai jamais rien entendu d'aussi ridicule. la graisse qui augmente la glycémie^^.

pas du tout la graisse empêcherai l'insuline de faire son boulot, je vais te donner un exemple imagine que tu as une porte (la cellule) et que l'insuline est la clé qui ouvre cette porte.ben tu imagine que la graisse est comme un chewing gum qui empêche la clef (l'insuline) de rentrer dans la serrure,du coup le sucre est oblige de rester dehors.c'est pour cette raison que certaines personne très sensible ne supporte pas les fruits,pas a cause du sucre,mais si par exemple elles ont fait un repas contenant du gras la veille et que le matin il y a encore de la graisse dans le sang alors ça peu poser PB.enlève les graisse et tu résoud le PB et aussi comme par magie plus de diabête
 
 
0 16 08-07-2013 00:09
Citation en provenance du commentaire précédent de superlightman :
Quoi qu'on en dise la viande rouge est un poisson pour le corps, y a qu'a tester sur soi même pour voir la différence, d'y que j'esaye de m'y remettre diahrée,mauvais e odeur, des maux qui réapparaissent...


Un poisson la viande rouge?

Arrête les saucisses de chez LIDL, la moussaka findus, le hachis parmentier eco et le poulet aux hormones en nuggets avant de t'en prendre au bon boeuf nourri à l'herbe.
 
 
-1 15 05-07-2013 16:59
Et la résistance à l'insuline s'installe avec les excès de sucres, sodas, pain etc... qui font grimper la glycémie, ce n'est un secret pour personne. La viande, rouge ou non, a un index glycémique ridiculement bas. les produits laitiers, en raison d'une de leurs protéines ont un index insulinique extrêmement élevé et provoquent les mêmes dégats que le sucre.
 
 
+1 14 05-07-2013 16:41
Citation en provenance du commentaire précédent de superlightman :
les inuits ont pas une durée de vie très longue.. et ils n'ont peut être pas beaucoup de pb cardiaque, mais un tas d'autre problème...et poissons et viande rouge c'est pas tout à fait pareil.
Par contre c'est bien l'excès de gras qui produit ce phénomène , il augmente les niveaux de sucres dans le sang en empêchant le sucre de rentrer dans la cellule( il empêcherait l'insuline de faire son boulot)

dans un régime paléo, on ne mange PAS de sucre donc je ne vois pas comment la viande pourrait élever le niveau de sucre.
Les inuits ont un bon cholestérol élevé mais pas de maladies cardio-vasculaires : le cholestérol n'est pas responsable des maladies cardio, ce sont les triglycérides. Et oui, les inuits ont des problèmes de santé depuis qu'ils consomment des produits importés et industriels comme les céréales. Vive le progrès.
 
 
0 13 29-06-2013 18:53
jefbelin: en fait le système digestif est bien fait, et il ne prend que le fer dont il a besoin, sans maladie génétique (hémochromatose ) donc le lien pillule/pas de règle/plus de fer, je n'y crois pas trop.

Et (bis repetita), on suppose souvent une surcharge en fer au vu d'une ferritine élevée. Mais ce marqueur peut aussi indiquer l'inflamation sans excès de fer, il faut donc être prudent en lisant les études. L'inflamation va avec le cancer, la ferritine va avec l'inflamation, mais la ferritine ne va pas forcéement avec le fer.
 
 
+1 12 ramoli23 29-06-2013 11:50
Superlightman, elle existe pas ton étude faut arrêter les blagues, j'ai jamais rien entendu d'aussi ridicule. la graisse qui augmente la glycémie^^.
 
 
-3 11 27-06-2013 22:21
Citation en provenance du commentaire précédent de mag ali :
y'a qu'à voir l'état de santé des inuits.
.

les inuits ont pas une durée de vie très longue.. et ils n'ont peut être pas beaucoup de pb cardiaque, mais un tas d'autre problème...et poissons et viande rouge c'est pas tout à fait pareil.
Par contre c'est bien l'excès de gras qui produit ce phénomène , il augmente les niveaux de sucres dans le sang en empêchant le sucre de rentrer dans la cellule( il empêcherait l'insuline de faire son boulot),faudrai t que je retrouve le lien, y avait des chercheurs qui ont pu supprimer presque tous les cas de diabète, non pas en touchant au sucres dans l'alimentation mais juste en supprimant la viande rouge!Quoi qu'on en dise la viande rouge est un poisson pour le corps, y a qu'a tester sur soi même pour voir la différence, d'y que j'esaye de m'y remettre diahrée,mauvais e odeur, des maux qui réapparaissent...
 
 
+1 10 26-06-2013 16:46
Vous pourriez au moins utiliser le conditionnel dans le titre. Ça ne s'arrange pas à lanutrition.fr.
 
 
0 9 26-06-2013 16:04
comme l'article le mentionne en dernière phrase, c'est l'association des lipides avec les glucides qui est responsable de l'insulinorésista nce et en aucun cas la viande rouge SEULE !
Vu les techniques d'élevage industriel, mieux vaut en effet réduire sa consommation de viandes mais dans le cadre d'un régime sans glucides de type paléo, consommer de la viande n'aura aucune incidence sur les maladies de civilisation, y'a qu'à voir l'état de santé des inuits.
Les maladies cardio-vasculaires sont causées non pas par le cholestérol des graisses saturées mais par les triglycérides qui ne sont autres que le produit du métabolisme des ... glucides ! féculents, céréales etc...
Et comme les études épidémio ne prennent jamais en compte la quantité de céréales consommées, le véritable coupable court toujours, poussé par les recommandations officielles. Bref, une véritable ineptie.
 
 
+3 8 ramoli23 23-06-2013 17:15
Faut bien se rappeler d'une chose de toute façon, c'est qu'on ne peut tirer aucune conclusion de l'épidémio.

On a beau faire tous les ajustements statistiques qu'on veut, un questionnaire alimentaire reste un questionnaire alimentaire, et ça peut toujours montrer que c'est le comportement alimentaire ou style de vie associé à la consommation de viande rouge qui est responsable.
 

Pour publier un commentaire sur cet article, vous devez être abonné(e) à LaNutrition.fr

Recettes sans gluten et sans lait à IG bas

Un régime sans gluten ni laitages peut vous changer la vie, à condition de ne pas se tromper. La plupart des aliments farineux sans gluten font grimper la glycémie parce que le blé y est remplacé par des farines de riz ou de maïs qui ont un index glycémique élevé. Si bien qu'on risque de prendre du poids ! Mais Christine Calvet vient de publier un recueil de recettes sans gluten et sans lait, à index glycémique bas : A table ! Sans gluten et sans lait. Une bonne idée pour se faire du bien sans fausse note ! Pour commander ce livre, c'est ici. (Publicité)

La boutique

publicité

publicité

Les guides de A à Z

Les traitements

Les maladies

Les aliments

Les régimes

Les compléments alimentaires