Pour cicatriser une plaie, rien ne vaut le miel

Par Lanutrition.fr Publié le 02/10/2006 Mis à jour le 21/11/2017
 

Des médecins chercheurs de quatre centres hospitaliers universitaires allemands (Bonn, Düsseldorf, Hambourg et Berlin) viennent d’annoncer qu’ils allaient lancer une étude de grande envergure sur les propriétés curatives… du miel ! Aussi surprenant que ça puisse paraître, le miel est très efficace pour cicatriser et désinfecter les plaies. Même si ce produit a pour l’instant fait l’objet de peu d’études, il est utilisé de manière empirique dans un certain nombre d’hôpitaux, notamment en Allemagne et en France.

Cette étude comportera deux volets. Le premier, qui aura lieu dans les prochains mois, concernera les effets du miel sur l’évolution d’une centaine de maladies. Le second consistera à comparer l’efficacité du miel à celles d’autres produits antiseptiques et cicatrisants. L’occasion pour LaNutrition.fr de vous rendre compte de quelques unes des vertus du miel…

Le miel, un remède connu et utilisé depuis longtemps…

Les propriétés médicinales du miel étaient déjà connues il y a plusieurs milliers d’années, notamment par les Egyptiens. Le miel a été utilisé durant la première et la deuxième guerre mondiale pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats. Avec l’arrivée des antibiotiques, les propriétés du miel ont quelques peu été oubliées. Mais depuis un certain nombre d’années les médecins et notamment les pédiatres les redécouvrent. Car le miel possède des vertus surprenantes.

Le miel pour cicatriser les plaies des enfants hospitalisés

« A l’hôpital, nous sommes régulièrement confrontés à des germes résistants à la plupart des antibiotiques, explique le docteur Arne Simon, pédiatre dans le service de cancérologie de la clinique universitaire de Bonn. C’est pour cette raison que l’utilisation thérapeutique du miel est très intéressante pour soigner les plaies ». Ses jeunes patients cancéreux rencontrent des gros problèmes de cicatrisation. « Normalement, les blessures de la peau cicatrisent en une semaine. Chez nos patients, ça peut prendre un mois voire même plus longtemps. »

D’après Kai Sofka, spécialiste des plaies dans le même service, « grâce aux cataplasmes de miel, le tissu mort est rejeté plus rapidement et les plaies cicatrisent plus vite. Par ailleurs, nos petits patients souffrent moins quand on doit changer leurs pansements : avec le miel, les bandages sont plus faciles à enlever et ils n’endommagent pas la peau qui vient de se reformer. Des plaies qui ne parvenaient pas à cicatriser depuis des années ont même été stabilisées grâce au miel ».

Des  vertus antiseptiques étonnantes…

Une étude australienne a également montré récemment que le miel était plus efficace que l’antibiotique Mupirocine, pour traiter un germe multi résistant appelé MRSA (Methicillin Resistant Staphylococcus Aureus).

Le miel contient aussi une enzyme appelée glucose oxydase : celle-ci permet la transformation constante de petites quantités de sucre en peroxyde d’hydrogène, un antiseptique particulièrement efficace plus connu sous le nom d’eau oxygénée. Dans le traitement des plaies, ce produit est généralement utilisé en grandes quantités à cause de son instabilité chimique. Conséquence : il détruit les bactéries mais endommage également les cellules de la peau. L’intérêt du miel, c’est qu’il produit du peroxyde d’hydrogène à des quantités infimes, justes suffisantes pour détruire les germes sans abîmer la peau. Et qu’il est constamment renouvelé.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top