Dr de Lorgeril: «Avec les statines, il n’y a pas de bénéfices, que des risques !»

Par Lanutrition.fr Publié le 15/09/2015 Mis à jour le 06/02/2017
Le Dr Michel de Lorgeril, chercheur au CNRS, publie L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol, un livre qui décrit une situation alarmante. Entretien avec le premier chercheur à avoir alerté opinion, pouvoirs publics et médecins.

 

LaNutrition.fr : Vous avez déjà écrit plusieurs livres sur les traitements anticholestérol et notamment les statines. Qu’est-ce qui vous a poussé à publier ce nouveau livre ?

Dr Michel de Lorgeril : Dans nos précédents livres j’expliquais déjà que, contrairement à ce qu’on voulait nous faire croire, les statines sont totalement inefficaces pour diminuer le risque de maladies cardiovasculaires. Mais aujourd’hui, en 2015, nous avons accumulé suffisamment de données pour affirmer que non seulement ces médicaments – les plus consommés au monde ! – sont inutiles mais qu’ils sont aussi et surtout dangereux et toxiques. Rendons-nous compte : autour de 7 millions de personnes rien qu’en France s’empoisonnent chaque jour en avalant ces poisons. La situation est devenue, littéralement, horrible !

Pourquoi les statines sont-elles nocives ?

Ces médicaments, pour diminuer le cholestérol sanguin, bloquent tout un complexe enzymatique (hydroxyméthylglutaryl-CoA reductase) responsable de la fabrication du cholestérol par les cellules. Une folie quand on sait à quel point le cholestérol est indispensable à tous les niveaux de l’organisme. Il structure les membranes cellulaires, permet leurs interactions, il est aussi un précurseur de nombreuses hormones ; reste indispensable à nos neurones (donc à notre cerveau) et au mitochondries… la liste est longue ! Pas étonnant qu’en interférant avec son métabolisme surviennent de graves et multiples complications. Nous pourrions objecter que l’efficacité contre les pathologies cardiovasculaires vaut bien l’accommodement de quelques effets indésirables. Même pas : avec les statines, il n’y a pas de bénéfices, seulement des risques ! 

Lire : Comment les statines abîment les muscles

 

Vous dites que les statines "nous empoisonnent en silence"

Certains effets toxiques dits « bruyants », comme les douleurs musculo-tendineuses par exemple entraînent une souffrance flagrante qui altère la qualité de vie. Mais d’autres effets sont asymptomatiques, et d’autant plus dangereux qu’ils passent inaperçus. Prenons encore l’exemple des atteintes musculaires, les plus fréquentes. Certaines d’entre elles peuvent être totalement indolores tout en entraînant d’importantes diminutions de l’activité physique avec toutes ses conséquences, comme l'obésité et le diabète.. Mais il y a bien pire encore : les effets cancérigènes, diabétogènes et même neurotoxiques aujourd'hui évidents. Ces affections échappent à la pharmacovigilance, et elles restent de ce fait difficiles à mettre en évidence car beaucoup de victimes ne s’en rendent pas compte. Les personnes âgées, notamment, en voyant s’amoindrir leurs capacités physiques et cognitives, peuvent penser que l’usure du temps en est la seule responsable.

Les statines sont prescrites depuis des années. On ignorait tout de leurs effets secondaires ?

Bien sûr que non ! Depuis vingt ans une pléiade d’équipes de recherche publient des travaux démontrant les dégâts que provoquent les statines. Pourtant les médecins, les sociétés savantes, les institutions tous inféodés à l’industrie pharmaceutique maintiennent une chape de plomb sur cette effroyable vérité. Pourquoi ? Le business des statines est profitable. Il y a trop à perdre. Ce qui explique les mensonges, les manipulations, et même la falsification des études scientifiques sur l’efficacité des statines.

Si je prends une statine, que dois-je faire ?

Attention, ce livre n’est pas un bréviaire de prescriptions médicales. Ce que je veux c’est informer les patients ; mais aussi les médecins qui bien souvent ne comprennent plus cette problématique cholestérol/statines tant la désinformation qu’ils ont subi à ce propos a été intense. Je pense que la meilleure chose à faire si l’on consomme des statines serait d’en discuter avec son médecin pour prendre une décision concertée. Le pire serait de ne rien dire et de relativiser l’horrible toxicité engendrée par les statines et continuer comme jusqu’à maintenant, c’est-à-dire faire comme si ça n’existait pas. J’ai écrit dans un précédent livre (Prévenir l’infarctus et l’AVC) qu’il faut adopter un mode de vie protecteur – sport, régime méditerranéen, arrêt du tabac, etc… –, car évidemment arrêter les statines ne règlera pas tout du jour au lendemain.

Dans votre conclusion, vous écrivez que "l'heure de la libération approche". Etes-vous optimiste dans votre combat ?

Pour changer les choses, il faudrait de toute urgence réunir un consortium de vrais experts indépendants pour examiner toutes ces données scientifiques et cliniques qui attestent de l’inefficacité et de la nocivité des traitements anticholestérol. Puis éliminer rapidement ces poisons du marché du médicament. L’énormité des enjeux financiers et la nécessité de faire reconnaitre leurs erreurs et mensonges à ceux qui ont longtemps préconisé ces traitements rendent la bataille difficile. Mais on va gagner, c’est inéluctable. Le crime devient tellement évident ! Pour cette raison il est important que la société civile, les patients prennent part au débat pour mettre un terme à cette funeste manipulation.

Pour en savoir plus : L’Horrible vérité sur les médicaments anticholestérol, le nouveau livre du Dr Michel de Lorgeril (lire un extrait ICI >>)

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top