Le sucre sanguin tue 3 millions de personnes par an

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 10/11/2006 Mis à jour le 06/02/2017
Plus de 3 millions de morts. C'est le chiffre avancé par une nouvelle étude a paraître qui s'est penchée sur les conséquences d'un excès de glucose sanguin. Verdict : trop de sucre dans le sang = des millions de morts liés au diabète et aux maladies cardio-vasculaires.

L’excès de glucose dans le sang serait à l’origine de 3,16 millions de morts par an ! Une nouvelle étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet estime en effet que le trop plein de glucose est responsable de 960 000 décès liés au diabète et 2,2 millions de décès provoqués par des troubles cardio-vasculaires (1)

Le problème lié à un excès de sucre va donc bien au-delà du seul cas des patients diabétiques puisque ce score de 3,16 millions de morts est trois fois supérieur aux décès attribués au diabète lui-même. De fait, le glucose en excès serait également responsable de 1,5 millions d’infarctus du myocarde et de 709 000 accidents vasculaires cérébraux mortels.

La plupart des décès surviennent dans des pays à faible revenu. Régions les plus touchées : l’Asie du Sud avec 548 000 décès suivie de l’Europe et l’Asie centrale avec 313 000 morts.

La mortalité liée aux excès de sucre frôle celle attribuée au tabac qui est responsable de 4,8 millions de morts par an.

A la veille de la journée mondiale du diabète qui a lieu le 14 novembre 2006 les chercheurs tirent la sonnette d’alarme : il est urgent de changer les comportements pour réduire la mortalité. Activité physique et meilleure alimentation sont les maîtres mots de la prévention.

Mais il ne suffit pas de « limiter l’apport en sucre », loin de là ! En effet l’idée selon laquelle il faut éviter les produits sucrés et privilégier de ce qu’on appelle encore parfois les « sucres lents » est encore trop répandue, y compris dans le monde médical.

Le paramètre le plus important à surveiller pour contrôler votre glycémie est en fait l’index glycémique (IG) des aliments. Privilégiez les aliments à index glycémique bas qui vont provoquer une faible augmentation de la quantité de glucose dans votre sang. Au contraire, fuyez les aliments à IG élevé qui vont provoquer des pics de glucose. Attention aux idées reçues : les céréales raffinées, le pain blanc, les pommes de terre et de nombreux glucides souvent perçus comme des sucres lents ont en fait un IG très élevé.

Les chercheurs de Harvard ont également découvert que les aliments dont l’index glycémique est bas diminuent le risque d’infarctus du myocarde (2).

L’importance de l’IG va donc bien au-delà du diabète et le contrôle de la glycémie est une piste capitale pour faire baisser le chiffre de plus de 3 millions de morts liés aux excès de glucose sanguin.

(1) Goodarz D. Ezzati M. Global and regional mortality from ischaemic heart disease and stroke attributable to higher-thanoptimum blood glucose concentration The Lancet 2006 ; 368 :1651-1659 

(2) Liu S : A prospective study of glycemic load and risk of myocardial infarction in women. FASEB J, 1998 ; 12:A260.

A découvrir également

Back to top