Ménopause : une mauvaise alimentation augmente le risque d’anémie

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 28/03/2011 Mis à jour le 21/11/2017
La déficience en certains nutriments favoriserait l’anémie chez les femmes ménopausées.

Les femmes ménopausées souffrant d’anémie consomment moins de protéines, de folates, de vitamine B12, de fer, de vitamine C et de viande rouge que les autres. C’est ce qu’ont mis en évidence les chercheurs américains de l’Université d’Arizona, à Tucson.

Pour évaluer l’association entre les nutriments consommés et l’anémie, les auteurs ont suivi 72833 femmes ménopausées âgées de 50 à 79 ans. L’alimentation des participantes a été évaluée à l’aide d’un questionnaire de fréquence alimentaire (FFQ).

L’étude montre que 3979 femmes souffrent d’anémie. Lorsque la consommation d’un nutriment est insuffisante, le risque d’anémie augmente de 21 % et lorsque la consommation de trois nutriments est insuffisante, ce risque augmente de 44 %.

Référence:

Cynthia A. Thomson,  Jeffrey D. Stanaway, Marian L. Neuhouser, Linda G. Snetselaar, Marcia L. Stefanick, Leslie Arendell, Zhao Chen; Nutrient Intake and Anemia Risk in the Women's Health Initiative Observational Study. Journal of the American Dietetic Association Vol. 111, Issue 4, Pages 532-541.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top