On vous a prescrit du fer ? Evitez les prises quotidiennes.

Par Lanutrition.fr Publié le 18/11/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Pris quoditiennement, les suppléments de fer sont moins absorbés, donc moins efficaces. Il faudrait espacer les prises.

Contre l’anémie, une complémentation en fer est généralement recommandée. Mais d’après une recherche suisse parue dans la revue Blood, l’organisme a des difficultés à absorber le fer si les doses sont prises quotidiennement.

L’anémie, qui touche souvent des femmes, est due à un déficit en fer. Sur les 5 à 7 grammes de fer présents dans notre organisme, plus de la moitié sert au pigment du sang : l’hémoglobine. Le manque de fer peut être lié aux hémorragies (à cause des menstruations), mais aussi à l’alimentation. Le fer peut se trouver dans des aliments riches comme la viande, les légumes, les céréales complètes, le foie.

Consulter la liste des aliments riches en fer

Dans cette étude, les scientifiques ont étudié 54 femmes qui n’étaient pas anémiées mais dont les réserves en fer étaient faibles. Elles ont pris une dose quotidienne de 40 mg de fer, correspondant à une prescription normale en cas de déficit en fer. En effet, les recommandations officielles sont généralement de complémenter les personnes anémiées avec 60 à 120 mg de fer par jour, et chez les femmes enceintes avec 30 à 50 mg de fer par jour.

Ensuite, les chercheurs ont suivi la concentration d’une molécule particulière, l’hepcidine, et mesuré son effet sur l’absorption du fer. L’hepcidine est une petite protéine produite par le foie dès que le fer entre dans l’organisme. Libérée dans le sang, elle rejoint l’intestin elle contrôle la quantité de fer absorbée par l’organisme.

Les scientifiques ont trouvé que l’hepcidine atteignait son pic de concentration 6 à 8 heures après la prise du complément ; même 24 h après la première dose de fer, elle était toujours présente en quantités suffisantes pour réduire l’absorption d’une nouvelle dose. Diego Moretti, principal auteur de cette recherche, donne donc le conseil suivant : « Pour améliorer le pourcentage de fer absorbé, il serait probablement plus efficace d'attendre plus longtemps entre les doses ».

Voir le Guide des compléments alimentaires (lire un extrait ICI >>)

La complémentation en fer est souvent associée à des effets indésirables comme des troubles gastro-intestinaux : nausée, constipation... C’est pourquoi de nombreux patients abandonnent leur traitement. Si on pouvait améliorer l’efficacité d’absorption des compléments en fer, l’effet biologique serait plus important avec une plus faible dose et les effets secondaires réduits.

Lire aussi : Le fer de la viande augmenterait le risque d'infarctus 

Source

Moretti D, Goede JS, Zeder C, Jiskra M, Chatzinakou V, Tjalsma H, Melse-Boonstra A, Brittenham G, Swinkels DW, Zimmermann MB. Oral iron supplements increase hepcidin and decrease iron absorption from daily or twice-daily doses in iron-depleted young women. Blood. 2015 Oct 22;126(17):1981-9. doi: 10.1182/blood-2015-05-642223.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top