Syndrome de l’intestin irritable : les bénéfices de l’activité physique

Par Lanutrition.fr Publié le 17/01/2011 Mis à jour le 21/11/2017
Pratiquer une activité physique permettrait de réduire les symptômes du syndrome de l’intestin irritable.

Il aurait une relation entre l’exercice et le syndrome de l’intestin irritable.  C’est ce que révèle une étude menée par les chercheurs de l’Université de Gothenburg, en Suède. Selon eux, pratiquer une activité physique atténuerait les symptômes chez les personnes qui souffrent de cette maladie.

Le syndrome de l’intestin irritable entraîne des épisodes de crampes abdominales, des ballonnements ainsi que des diarrhées ou des constipations.

Les auteurs ont suivi 102 patients atteints de ce syndrome durant 12 semaines afin de déterminer l’impact de l’activité physique sur les symptômes. La moitié des participants a été incitée à pratiquer une activité physique, tandis que l’autre moitié n’a pas modifié ses habitudes de vie.

Résultat : on constate une amélioration des symptômes chez 43 % des personnes qui font de l’exercice. Par ailleurs, l’aggravation des symptômes concerne seulement 8 % de ceux qui font de l’exercice contre 23 % de ceux qui n’en font pas.

Comment expliquer les bienfaits de l’activité physique ? Pour les scientifiques, l’exercice permettrait d’améliorer le transit intestinal et aurait également un effet positif sur les systèmes nerveux et hormonaux qui agissent sur le tube digestif.

Référence :

Elisabet Johannesson, Magnus Simrén, Hans Strid, Antal Bajor and Riadh Sadik; Physical Activity Improves Symptoms in Irritable Bowel Syndrome: A Randomized Controlled Trial. The American Journal of Gastroenterology, 4 January 2011, doi:10.1038/ajg.2010.480.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top