Le yaourt ferait repousser les cheveux

Par Lanutrition.fr Publié le 01/04/2013 Mis à jour le 06/02/2017
Du yaourt appliqué sur le cuir chevelu favoriserait la repousse chez les hommes atteints d'alopécie androgénétique.

Une étude préliminaire présentée à la réunion annuelle de l’American Society of Dermatology à Fort Lauderdale (Floride) suggère que le yaourt pourrait faire repousser les cheveux dans l’alopécie androgénique qui touche de nombreux hommes.

L’étude a été conduite par le Pr Olaf Mämelson et son équipe (université de Lund, Suède) sur 14 volontaires chauves de sexe masculin (âge moyen 45 ans). Sept volontaires ont appliqué chaque jour pendant un mois sur leur cuir chevelu 15 cL de yaourt bio au Lactobacillus acidophilus, alors que sept autres appliquaient un yaourt neutre au soja. A l’issue de l’expérience, les chercheurs n’ont constaté aucune repousse dans le groupe « soja », alors qu’une repousse était constatée dans le groupe « yaourt ». Le yaourt par voie orale serait inefficace ; seule une application locale apporterait un bénéfice.

Ce résultat qualifié de « remarquable » confirme des travaux menés par la même équipe chez la souris nue.

L'alopécie androgénétique est liée à l’augmentation locale de l'activité d’une enzyme, la 5 alpha-réductase, qui transforme la testostérone en dihydrotestostérone. Cette augmentation de dihydrotestostérone entraînerait une destruction du follicule pilaire par inhibition de la prolifération cellulaire au niveau de la papille dermique et inhibition de la production locale d’un facteur de croissance, le VEGF (vascular endothelial growth factor).

Selon les chercheurs suédois, les lactobacilles de la souche acidophilus inhibent la 5 alpha-réductase, tandis que la caséine (la principale protéine laitière) stimule le VGEF. « Le lait est inefficace, indique le Pr Mämelson, ce qui veut dire que la caséine ne suffit pas. Il faut une souche bactérienne et Le L. acidophilus possède des propriétés qu’on ne trouve pas avec d’autres souches. » Le choix du bio s’explique par le désir de ne pas fausser les résultats par la présence de résidus de pesticides, qui miment les hormones femelles.

« Le yaourt est déjà un aliment très intéressant, dit le Pr Mämelson, puisqu’il prévient déjà l’ostéoporose, régularise le transit, combat l’obésité et le diabète. S’il rend aussi leur chevelure aux hommes chauves, on pourra affirmer que c’est l’aliment idéal

Une étude de plus grande ampleur est d’ores et déjà annoncée, tandis que l'INRA de Clermont-Ferrand s'apprêterait à tester le bleu d'Auvergne. Plusieurs industriels s’intéressent d'ores et déjà au potentiel « repousse » du yaourt. La difficulté réside dans l’installation de vitrines réfrigérées au rayon cosmétiques et hygiène corporelle. En attendant, indiquent les chercheurs suédois, chacun peut faire un essai avec le yaourt acheté au rayon frais. Dans l'étude suédoise, les volontaires avaient pour instruction d'appliquer le yaourt et de faire suivre par un massage de quelques minutes. Le yaourt était laissé 30 minutes à une heure avant d'être rincé.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top