Les jeux vidéo nuisent à l’apprentissage

Par Lanutrition.fr Publié le 19/11/2007 Mis à jour le 06/02/2017
Actualité

Les petits garçons qui passent trop de temps devant leur console de jeu vidéo dorment mal et voient leur mémoire et leurs capacités d’apprentissage se dégrader.

Vos chères têtes blondes viennent de finir leurs devoirs et pour les récompenser vous décidez de leur autoriser une petite séance de jeu vidéo avant de passer à table. Etes-vous sûr de bien faire ? Une nouvelle étude allemande vient de montrer que les petits garçons qui se précipitent sur leur console après leurs devoirs retiennent moins bien les leçons qu’ils viennent de réciter. De plus ils mettront davantage de temps à trouver le sommeil quand viendra l’heure d’aller au lit.

Le docteur Markus Dworak de l’université de Cologne a suivi 11 petits garçons en bonne santé âgés de 12 à 14 ans. Parmi eux, certains avaient pour habitude de jouer à la console de jeu après avoir fait leurs devoirs.

Les chercheurs ont évalué l’impact qu’avait cette habitude sur leur apprentissage et leur sommeil. Le verdict n’est pas très encourageant : les jeux vidéos diminuent la capacité d’apprentissage, altèrent la mémoire et affectent le sommeil. Les enfants qui se sont adonnés à ce loisir mettent plus de temps à s’endormir et ont un sommeil moins réparateur.

« L’impact des jeux vidéo sur la santé et le bien-être des enfants est un problème qui ne doit pas être pris à la légère », soulignent les auteurs. Avis aux parents…

Markus Dworak, Thomas Schierl, Thomas Bruns, and Heiko Klaus Strüder, Impact of Singular Excessive Computer Game and Television Exposure on Sleep Patterns and Memory Performance of School-aged Children, Pediatrics, Nov 2007; 120: 978 - 985.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top