Sites de rencontres : reconnaître les menteurs

Par Lanutrition.fr Publié le 15/02/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Les sites de rencontres peuvent renfermer l'amour mais aussi les menteurs.

Avec plus de 38% de célibataires en France en 2011, un chiffre qui ne cesse de croître, de plus en plus de personnes décident d'utiliser des sites de rencontre. Dans une société où tout le monde se cherche mais personne ne se trouve, ils représentent une nouvelle alternative pour trouver la personne idéale.
La popularité grandissante de ces sites, au départ associés à des rencontres "sans lendemain", change mais des inquiétudes demeurent. Sur internet, comment savoir à qui vous avez affaire ? Y a-t-il un risque de rencontrer une personne instable ou dangereuse ? La personne qui écrit est-elle entrain de me mentir ? Des inquiétudes partagées chez les hommes comme chez les femmes.

Pour la première inquiétude, il existe une solution : lors d'un premier rendez-vous, choisissez toujours un lieu public, de préférence très passant. En cas de problème vous ne serez pas seul(e). Pour la deuxième inquiétude en revanche, les solutions sont moins claires. Des chercheurs spécialisés en communication ont donc décidé d'étudier le phénomène. Pour cela ils ont suivi 78 personnes, hommes et femmes, inscrites sur 4 sites de rencontre différents et ont comparé les informations indiquées sur leur profil avec la réalité.

Sur les 78 profils, 80% d'entre eux contenaient un mensonge à un certain niveau. Presque tout le monde ment mais généralement pour des détails. Les femmes par exemple mentent très souvent sur leur poids, qui est inférieur à la réalité de 4 kg en moyenne contre 500 g en moyenne pour les hommes. 50% des personnes ont menti à propos de leur taille et 20% ont menti sur leur âge. Mais surtout, en appliquant une technique d'analyse linguistique, les chercheurs ont constaté qu'il existait des points communs entre les menteurs et les menteuses. Les quelques règles qu'ils énoncent leur ont permis de détecter 65% des profils mensongers ou déformés. Voici les traits principaux repérés chez  les menteurs et les menteuses :

  • Ils utilisent très peu le "je" dans leur description.
  • Ils utilisent souvent la forme négative plutôt qu'affirmative
  • Changent l'utilisation des adjectifs : "heureux" devient "pas triste", "excitant" devient "pas ennuyant", etc.
  • Leur description est généralement plus courte que celle des autres.

Pour Catalina Toma, chercheur à l'origine de l'étude, ces comportements ont pour objectif pour le menteur de mettre une distance entre son discours trompeur et sa personne. Elle explique que sur internet, le mensonge a tendance à prendre une place plus importante car il y a plus de facilités pour manoeuvrer. Contrairement à l'interaction sociale, l'interaction virtuelle est asynchrone ce qui donne l'opportunité au menteur de répondre comme il le souhaite ou même de ne pas répondre du tout. La spontanéité n'est également pas quelque chose d'attendu : vous pouvez taper puis effacer puis recommencer.

Malgré tout pour les chercheurs, ces différences ne sont pas en décalage avec ce que l'on constate lors d'une rencontre de visu. Dans ce cas les mensonges sont portés sur des aspects différents de la personnalité ou de la vie. Catalina Toma conclut en expliquant : "les motivations à mentir du célibataire sur internet sont les mêmes que celles du célibataire 'de visu'. La tromperie sur les sites de rencontre n'est pas un phénomène nouveau ou surprenant et on peut appliquer les règles de communication que l'on retrouve lors d'autres interactions sociales."

Référence: Catalina L. Toma, Jeffrey T. Hancock. What Lies Beneath: The Linguistic Traces of Deception in Online Dating Profiles. Journal of Communication, 2012; 62 (1): 78.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top