Le sirop de glucose-fructose serait plus toxique que le sucre blanc

Par Juliette Pouyat Publié le 14/01/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Chez des souris femelles, un mélange de glucose et fructose augmente plus la mortalité et diminue plus la reproduction que le sucre (saccharose).

Sucre et sirop de glucose-fructose sont ajoutés à une multitude d'aliments. Le saccharose ou sucre blanc est constitué de la liaison de deux sucres simples, glucose et fructose, dans les mêmes proportions. Le sirop de glucose-fructose est lui aussi une association de ces deux sucres simples, mais ils ne sont pas liés comme dans le sucre. Jusqu'ici, on supposait que les effets du sirop de glucose-fructose sur la santé n'étaient ni meilleurs ni pires que ceux du sucre. Mais une étude vient bouleverser ces assurances.

Dans cette nouvelle étude à paraitre dans le Journal of Nutrition, des chercheurs montrent que, chez des souris, un régime alimentaire dans lequel 25% des calories sont apportées par un mélange de glucose-fructose est plus toxique que le saccharose, réduisant à la fois la reproduction et la durée de vie des rongeurs femelles.Dans cette étude, la quantité de fructose est équivalente à ce que mangent les humains.

Lire : petite histoire du sirop de glucose-fructose

Le fructose est le sucre que l’on trouve dans les fruits et dans le miel à l’état naturel. Sous cette forme, il ne pose pas de problème à l’organisme. Mais il est utilisé par l'industrie pour sucrer de nombreux aliments, pur ou associé à du glucose (sirop de glucose-fructose, sirop de maïs à haute teneur en fructose).

« Le débat sur le danger relatif du fructose et du saccharose est intéressant car les épidémies de diabète, obésité et syndrome métabolique correspondent à une augmentation globale de la consommation de sucre ajouté mais également au passage d’une ère où le saccharose était le principal sucre ajouté dans le régime alimentaire américain à une ère où le sirop de maïs à haute teneur en fructose constitue la moitié des apports en sucre » explique le Dr Wayne Potts, auteur de l’étude.

Lire : comment le fructose fait manger plus

Dans une étude précédente, les auteurs avaient montré qu’en nourrissant des souris avec un régime contenant 25% de calories sous formes de monosaccharides de glucose et fructose, les souris femelles avaient un taux de mortalité multiplié par 2 alors que les mâles diminuaient de 25% leur capacité d’occuper le territoire et de se reproduire.

Pour cette nouvelle étude, les chercheurs ont utilisé un test de toxicité très sensible dans lequel les souris évoluent dans un environnement semi-naturel. 160 souris ont reçu pendant 40 semaines une alimentation avec 25% des calories qui provenaient de sucres transformés. Un groupe a mangé un mélange de monosaccharides de fructose et glucose comme dans le sirop de maïs à haute teneur en fructose et l’autre groupe a mangé du saccharose. Le comportement des souris a ensuite été observé.

Les résultats montrent que les souris femelles qui ont suivi le régime fructose-glucose ont un taux de mortalité près de deux fois supérieur (1,87) à celui des souris qui ont mangé du saccharose. Leur niveau de reproduction est également plus faible, elles ont eu 26,4% de petits en moins.

En ce qui concerne les souris mâles, l’étude n’a trouvé aucune différence dans la survie, la reproduction ou la compétition pour le territoire entre les deux régimes glucose-fructose et saccharose. Pour les chercheurs, il se pourrait que les deux sucres soient tous les deux toxiques pour les mâles ou que d’autres facteurs soient plus importants que la différence entre ces deux régimes.

Les chercheurs n’ont pas trouvé de différence entre les deux régimes alimentaire en ce qui concerne les apports alimentaires, le gain de poids ou la tolérance au glucose et ce, pour les mâles et les femelles.

« Le saccharose est divisé en monosaccharides de glucose et fructose avant que le corps ne l’absorbe. Donc quelle que soit la cause des différences de mortalité et reproduction entre les deux régimes chez les femelles, cela doit se produire au moment de l’absorption ou avant - pas une fois qu’il se retrouve dans le sang, le foie ou le cerveau » explique le Dr Ruff, auteur de l’étude. Les chercheurs pensent donc que les différents sucres pourraient agir différemment sur la flore intestinale et ainsi favoriser différents microbes dans les intestins de la souris.

Lire : le fructose vous fait grossir

Sources

U News Center, University of Utah. Fructose More Toxic than Table Sugar in Mice

Ruff JS, Suchy AK, Hugentobler SA, Sosa MM, Schwartz BL, Morrison LC, Gieng SH, Shigenaga MK, Potts WK. Human-relevant levels of added sugar consumption increase female mortality and lower male fitness in mice. Nat Commun. 2013;4:2245. doi: 10.1038/ncomms3245.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top