Le thé vert, une piste pour de nouveaux traitements anti-cancéreux

Par Lanutrition.fr Publié le 10/10/2014 Mis à jour le 10/03/2017
L’épigallocatéchine gallate (EGCG) présent dans le thé vert permettrait de développer de nouveaux médicaments anti-cancer.

Une molécule du thé vert combinée avec un médicament anti-cancer donne des résultats encourageants pour le traitement du cancer, chez des souris. C’est ce que rapportent des chercheurs de Singapour dans un article paru dans Nature Nanotechnology.

Le thé vert présente de nombreuses vertus sur la santé, que ce soit pour la prévention cardiovasculaire, la gestion du stress psychologique et oxydatif et peut-être les cancers. Du point de vue biochimique, il contient notamment des molécules appelées catéchines, dont la plus abondante est l’EGCG ; celle-ci serait responsable des effets bénéfiques du thé vert sur la santé. L’EGCG a des effets anti-cancer ; il est aussi protecteur pour le cerveau et l’ADN.

Lire : Les vertus insoupçonnées du thé

Dans cet article, les chercheurs décrivent des assemblages micellaires qu’ils ont réalisés, entre des dérivés de catéchine et des médicaments protéiques ; leur objectif était d’obtenir un complexe qui soit plus efficace pour traiter le cancer que le médicament protéique seul. Pour cela, ils ont construit un nanocomplexe en associant des molécules d’EGCG et des protéines anti-cancer d'herceptine. L'herceptine est une molécule utilisée dans le traitement du cancer du sein. 

Lire : Le thé, bon pour l'humeur et le cerveau

Puis les chercheurs ont injecté ce complexe EGCG-herceptine à des souris. In vitro et in vivo, ils ont montré que ce complexe était plus efficace que l’herceptine seule pour cibler les tumeurs. De plus, ce complexe était stable et pouvait rester plus longtemps dans le sang. D’après les auteurs, le rapport entre le médicament (ici l’herceptine) et le transporteur est un élément important à prendre en considération lorqu'on construit de nouveaux médicaments. Si la quantité de transporteur est trop importante, il peut y avoir des effets toxiques. C’est pourquoi il est particulièrement intéressant que le médicament et le transporteur aient tous les deux des effets thérapeutiques.

D’après Joo Eun Chung, principale auteur de l’article, ce complexe « a effectivement protégé les protéines contre de nombreux obstacles depuis le point d’administration jusqu’aux sites de livraison. Les effets thérapeutiques combinés du transporteur à base de thé vert et de la protéine médicament ont montré un effet anti-cancer plus important que la protéine seule. »

Par conséquent, la protéine anti-cancer herceptine peut se combiner avec l’EGCG pour former un complexe stable et efficace pour délivrer un médicament anti-cancer. Ces résultats pourraient aider à construire de meilleurs systèmes moléculaires pour la libération de médicaments dans l’organisme.

Lire : Le thé vert, un antidépresseur naturel

Chung JE, Tan S, Gao SJ, Yongvongsoontorn N, Kim SH, Lee JH, Choi HS, Yano H, Zhuo L, Kurisawa M, Ying JY. Self-assembled micellar nanocomplexes comprising green tea catechin derivatives and protein drugs for cancer therapy. Nat Nanotechnol. 2014 Oct 5. doi: 10.1038/nnano.2014.208.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top