Les 8 formes de la vitamine E pourraient protéger de la maladie d'Alzheimer

Par Lanutrition.fr Publié le 17/01/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Le taux de vitamine E dans le sang est associé au risque de maladies cognitives.Une association retrouvée uniquement pour l'association des 8 formes de vitamine E naturelle.

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une maladie dégénérative affichant un tableau de démence sénile, c'est-à-dire la perte progressive et irréversible de fonctions cognitives, en particulier de la mémoire. Ses causes sont mal connues et les traitements sont très peu efficaces. La maladie est connue pour provoquer une production élevée de radicaux libres, d'où l'idée d'utiliser des antioxydants pour bloquer ces derniers et retarder l'évolution de la maladie.

Les multiples formes de la vitamine E

Une première étude positive menée en 1997 avait montré que de très fortes doses de vitamine E (2000 UI d'alpha tocophérol) pouvaient retarder l'évolution de la maladie, diminuer la dépendance de 25% et augmenter l'espérance de vie de 7 mois (1). Néanmoins ces résultats ont été tempérés par d'autres études montrant un bénéfice faible ou nul (2). Toutefois, toutes ces études n'ont utilisé qu'une seule forme de vitamine E, l'alpha-tocophérol. En effet, la vitamine E existe sous 8 formes dans la nature : 4 tocophérols et 4 tocotriénols. La seule forme étudiée et utilisée dans les compléments alimentaires fut pendant longtemps l'alpha-tocophérol, censée avoir les plus grandes qualités antioxydantes. Les récentes découvertes sur les autres tocophérols et tocotriénols ont amené les chercheurs à revoir les études sur les bénéfices de la vitamine E, peut-être sous-évalués.
Pour tout savoir sur les différentes formes de vitamine E et leur utilisation dans un complément alimentaire, consultez notre dossier en cliquant ici.

Nouveaux résultats

Tenant compte de ces nouvelles découvertes, des chercheurs de Stockholm en Suède ont décidé d'examiner les taux des 8 formes de la vitamine E chez 168 personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, 166 personnes atteintes de troubles cognitifs modérés et 187 individus en bonne santé.
Comparativement aux personnes en bonne santé, les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ont 85% moins de chance d'avoir des taux élevés de vitamine E sous forme de tocophérols. Pour les tocotriénols, les chances sont diminuées de 92%.
Les chercheurs affirment que des taux faibles de vitamine E sont associés à la maladie d'Alzheimer. Selon eux, cette baisse du taux de vitamine E n'est aps une cause de la maladie mais une conséquence : les 8 formes de vitamine E pourraient ainsi protéger de la maladie ou ralentir son évolution, bien plus efficacement qu'en utilisant de l'alpha-tocophérol seul.

En analysant encore plus en détail les résultats, les chercheurs ont constaté que les formes de vitamine E les plus protectrices seraient le gamma-tocophérol et tous les tocotriénols, à l'exception du bêta-tocotriénol.

Pour tout savoir sur les compléments alimentaires, retrouvez nos dossiers.

Références: (1): Mary S et al. “A Controlled Trial of Selegiline, Alpha-Tocopherol, or Both as Treatment for Alzheimer’s Disease” New England Journal of Medicine (1997) 336:1216-1222.

(2): Ricciarelli, R et al. Vitamin E and neurodegenerative diseases. Molecular Aspects of Medicine 28 (5–6): 591–606.

Mangialasche F, Xu W, Kivipelto M, Costanzi E et al. Tocopherols and tocotrienols plasma levels are associated with cognitive impairment. Neurobiol Aging. 2011 Dec 20.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top