Les probiotiques pourraient guérir une allergie alimentaire

Par Juliette Pouyat Publié le 07/10/2015 Mis à jour le 10/03/2017
La supplémentation d’une préparation infantile en probiotiques a permis à des nourrissons de tolérer le lait de vache en agissant sur leur microbiote intestinal.

Une nouvelle étude parue dans The ISME Journal rapporte qu’une supplémentation en probiotiques d’une préparation infantile permet de supprimer l’allergie au lait de vache en modifiant les bactéries intestinales du nourrisson. Les bactéries intestinales des enfants qui ont développé une tolérance au lait de vache après le traitement aux probiotiques sont significativement différentes de celles des enfants qui sont restés allergiques.

Lire : les probiotiques sont efficaces contre les allergies saisonnières

Les allergies alimentaires ont gagné du terrain dans les pays développés, avec une hausse de 20% dans la dernière décennie. L’allergie au lait de vache est l’une des plus fréquentes et touche environ 3% des enfants à travers le monde.

De nouvelles preuves suggèrent que les influences environnementales actuelles, telles que l’utilisation répandue d’antibiotiques, les régimes alimentaires riches en graisses et pauvres en fibres, la réduction de l’exposition aux maladies infectieuses, la naissance par césarienne et l’utilisation de laits infantiles peuvent avoir perturbé les interactions mutuellement bénéfiques qui se sont développées au cours de millions d’année de coexistence entre l’être humain et les bactéries qui vivent dans le tractus intestinal. « Cette dysbiose peut conduire à une allergie chez des personnes génétiquement prédisposées » expliquent les auteurs.

Lire : Peut-on guérir les allergies alimentaires avec des probiotiques?

Une étude antérieure a montré que les enfants souffrant d’une allergie au lait de vache et nourris avec une préparation infantile contenant de la caséine hydrolysée et supplémentée avec des probiotiques (Lactobacillus rhamnosus GG) développent une tolérance à des taux plus élevés que les enfants qui reçoivent la même préparation sans probiotiques.

«Un travail mené sur des souris nous a permis d’identifier une classe commune de bactéries intestinales associées au mucus qui jouent un rôle essentiel dans l’accès -par des allergènes alimentaires- à la circulation sanguine » explique le Dr Cathryn Nagler, auteure de l’étude. « Cela suggère un nouveau mécanisme par lequel le microbiote intestinal régulerait la réponse allergique aux aliments ».

Dans cette nouvelles étude, menée sur 39 nourrissons, les chercheurs ont regardé si l’administration de probiotiques permet de moduler la composition bactérienne de l’intestin afin d’améliorer l’acquisition de la tolérance au lait de vache. Ils ont identifié les bactéries dans des échantillons de selles prélevés chez des nourrissons en bonne santé ainsi que chez des nourrissons souffrant d’allergie au lait de vache et soit nourris avec une préparation enrichie en probiotiques soit avec la même préparation sans probiotiques.

Globalement, la flore intestinale des enfants allergiques est différente de celle des enfants en bonne santé, ce qui suggère que les différences de composition de la flore intestinale influencent le développement des allergies.

Les enfants qui ont reçu la préparation supplémentée en probiotiques et qui ont développé une tolérance au lait de vache, avaient également des niveaux plus élevés de bactéries qui produisent du butyrate -un acide gras à chaine courte- que les enfants allergiques ayant également reçu la supplémentation en probiotiques mais n’ayant pas développé de tolérance au lait de vache. Cela montre que la tolérance est liée à l’acquisition de souches spécifiques de bactéries qui produisent du butyrate. Le butyrate aide à maintenir l’homéostasie dans l’intestin.

La découverte de bactéries qui conduisent à la tolérance d’aliments potentiellement allergiques, pourrait être essentielle dans le développement de nouveaux traitements pour aider les enfants souffrant d’allergies alimentaires.

Lire : des probiotiques pour prévenir les bactéries de l'enfant

Source

Roberto Berni Canani, Naseer Sangwan, Andrew T Stefka, Rita Nocerino, Lorella Paparo, Rosita Aitoro, Antonio Calignano, Aly A Khan, Jack A Gilbert, Cathryn R Nagler. Lactobacillus rhamnosus GG-supplemented formula expands butyrate-producing bacterial strains in food allergic infants. The ISME Journal, 2015; DOI: 10.1038/ismej.2015.151

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top