Peut-on guérir les allergies alimentaires avec des probiotiques ?

Par Juliette Pouyat Publié le 09/02/2015 Mis à jour le 23/08/2017
Actualité

Un traitement prometteur alliant immunothérapie et lactobacilles a permis à des enfants allergiques de manger de l’arachide 

L’allergie à l’arachide est une des allergies les plus fréquentes chez l’enfant. Une nouvelle étude parue dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology suggère que les probiotiques pourraient les aider à guérir de leur allergie à l’arachide.

L’arachide –ou cacahuète- fait partie de la famille des légumineuses. Ce sont les protéines présentes dans l’arachide qui sont responsables de l’allergie. Cependant, les personnes allergiques doivent également éviter l’huile d’arachide, dans laquelle des fragments de protéines peuvent se trouver.

Lire : des arachides contre l'allergie aux arachides

L’immunothérapie consiste à administrer aux personnes souffrant d’allergies des doses croissantes d’allergènes. C’est un traitement à long terme qui aide les personnes à développer une plus grande tolérance aux allergènes et diminuer des symptômes comme la rhinite allergique, asthme allergique ou la conjonctivite.

« L’immunothérapie orale est une stratégie pour induire une tolérance de l’organisme à l’allergène. Les études ont montré que cette méthode permettait -dans le cas des allergies à l’œuf, au lait et à l’arachide-, d’instaurer une désensibilisation (capacité transitoire de tolérer un aliment mais qui disparait quand l’immunothérapie cesse). Par contre, la capacité de l’immunothérapie orale à induire une tolérance (capacité durable à tolérer un aliment même lorsque l’immunothérapie est arrêtée) demeure incertaine » expliquent les auteurs. « C’est pourquoi le terme "absence de sensibilité durable" est préféré à "tolérance" ».

Lire : les ingrédients allergisants

Dans cette étude, les chercheurs ont réalisé un essai contrôlé randomisé pendant 18 mois sur 62 enfants âgés de 1 à 10 ans, allergiques à l’arachide. 31 enfants ont reçu une dose d’un probiotique (Lactobacillus rhamnosus) mélangée à une protéine d’arachide dont ils ont progressivement augmenté la quantité quotidienne au cours des 18 mois d’étude. Dans cette étude, 31 enfants ont reçu un placebo.

Les probiotiques sont des bactéries non pathogènes (lactobacilles, bifidobactéries...) qui ensemencent la flore intestinale, et que l'on trouve dans tous les aliments fermentés, mais aussi sous forme de compléments alimentaires. 

Le dernier jour du traitement, les chercheurs ont réalisé un premier test de provocation en double aveugle contre placebo (DBPCFC) en donnant de l’arachide aux enfants. En l’absence de réaction allergique les enfants ont été classés comme « désensibilisés » et ont passé un 2ème test de provocation environ 3 à 5 semaines après l’arrêt du traitement. Cette fois en l’absence de réaction, ils ont été classés dans le groupe « absence de sensibilité durable ».

Les résultats montrent que 82,1% des enfants qui ont reçu les probiotiques présentent une absence de sensibilité durable à l’allergène (arachide), évaluée 3 à 5 semaines après l’arrêt du traitement contre seulement 3,6% dans le groupe ayant reçu un placebo. Leurs résultats aux tests cutanés et leurs niveaux d’IgE spécifiques sont également meilleurs.

« L’administration combinée de probiotiques et d’immunothérapie orale était un traitement sûr et efficace pour l’allergie aux arachides ; cependant il est important de souligner que ce traitement ne doit être donné que sous surveillance médicale stricte étant donné que nous donnons de l’arachide à des enfants allergiques et les enfants ont eu des manifestations allergiques » dit le Pr Mimi Tang, auteur de l’étude. « La probabilité de réussite de ce traitement est élevée, si 9 enfants reçoivent un traitement avec des probiotiques, 7 auront un résultat bénéfique ».

Les résultats de cette étude sont prometteurs parce que plus de 80% des enfants traités avec des probiotiques ont pu introduire de l’arachide dans leur alimentation après les essais, contre moins de 4% dans le groupe placebo. « Il semblerait que nous ayons réussi à inverser la réaction allergique à l’arachide si bien que le système immunitaire produit une réponse protectrice plutôt qu’une réaction nocive à la protéine d’arachide » dit le Pr Tang.

« Ces résultats constituent la première étape essentielle vers le développement d’un traitement pour l’allergie aux arachides et éventuellement d’autres allergies alimentaires » concluent les auteurs.

Lire : que faire quand on est allergique ou intolérant à un aliment ?

Une efficacité à long terme

Après 4 ans de suivi, les résultats à long terme ont été communiqués dans la revue Lancet Child & Adolescent Health. Les chercheurs ont donc interrogé 48 participants 4 ans après l’arrêt du traitement combiné probiotiques-immunothérapie. Parmi ceux qui avaient reçu les probiotiques et les petites doses d’arachides, 67% pouvaient manger des arachides sans réaction allergique contre 4% seulement dans le groupe qui avait reçu le placebo.

Les résultats sont encourageants mais on ne peut pas encore parler de « remède ». Les chercheurs pensent que l’ajout de probiotiques à de petites doses de l’allergène est important pour entraîner le système immunitaire à accepter l’allergène et ne plus le reconnaître comme une susbtance étrangère, ce qui améliore la tolérance des enfants à l’arachide. Cependant, dans cette étude les chercheurs n’ont pas évalué le rôle des probiotiques seuls.

Il est toutefois logique que les probiotiques augmentent l’efficacité de l’immunothérapie car ils favorisent la présence de bactéries bénéfiques pour l’intestin dans lequel se retrouvent les allergènes. Il serait sûrement intéressant de comparer ces résultats probiotiques+ immunothérapie à ceux obtenus chez des patients traités avec les probiotiques seuls.

Pour tout savoir sur les allergies : Allergies, les solutions naturelles, de Brigitte Karleskind

Source

Tang M, Ponsonby A, Orsini F, Tey D, Robinson M, Su E. Administration of a probiotic with peanut oral immunotherapy: A randomized trial. The Journal of Allergy and Clinical Immunology. 2015.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top