L’huile de coco efficace dans la dermatite atopique

Par Lanutrition.fr Publié le 02/03/2014 Mis à jour le 10/03/2017
L’application d’huile de coco vierge (ou coprah) soulage plus la dermatite atopique que l’huile minérale.

Les parents qui ne savent comment soulager la dermatite atopique de leur enfant ont peut-être trouvé une solution naturelle et efficace : l’huile de coco vierge ou huile de coprah. C’est le résultat obtenu dans une étude réalisée par des chercheurs philippins, et qui paraît dans International Journal of Dermatology.

La dermatite atopique, ou "eczéma atopique", est une maladie chronique inflammatoire de la peau. Elle se développe souvent chez les nourrissons et provoque une sécheresse cutanée. Un excès d’hygiène a parfois été évoqué comme facteur de la maladie, car le système immunitaire a besoin de se confronter à des "microbes" pour sa maturation.

Lire : Des probiotiques pour prévenir les allergies de l'enfant

Dans cette étude, les chercheurs ont comparé les effets de l’huile de coco vierge et de l’huile végétale sur 117 patients atteints de dermatite atopique légère à modérée. Les chercheurs ont évalué la sévérité de la maladie grâce à un indice (l’index SCORAD), au début de l’étude et à 2, 4, et 8 semaines. 59 patients ont testé l’huile de coco et 58 l’huile minérale.

L'huile de coco bénéficie actuellement d'un regain d'intérêt, notamment chez les tenants du régime Paléo, qui la consomment pour cuisiner et comme huile de cuisson car c'est l'une des plus stables à la chaleur. Elle renferme une majorité d'acides gras saturés (86%) dont 60% d'acides gras à chaînes courtes (octanoïque, caprique, laurique) qui ont des propriétés intéressantes. On considère que ce sont surtout les acides gras saturés à chaînes longues qui posent problème.

Les huiles minérales sont obtenues à partir d’hydrocarbures comme le pétrole. La vaseline et de nombreux produits pour bébé en contiennent.

Résultats : Les symptômes de la dermatite atopique mesurés par l’index SCORAD ont diminué, par rapport au départ, de 68 % dans le groupe qui utilisait de l’huile de coco et de 38 % dans le groupe « huile minérale ». Avec l’huile de coco, 47 % des patients ont eu une amélioration modérée des symptômes et 46 % une réponse qualifiée d’« excellente ». Dans le groupe avec l’huile minérale, l’amélioration des symptômes était modérée pour 34 % des patients et excellente pour 19 %.

Sur une dermatite atopique légère à modérée, l’application d’huile de noix de coco pendant 8 semaines était donc plus efficace que l’huile minérale.

A lire : 3 raisons d'utiliser de l'huile de coco.

La vitamine D pourrait aussi aider à soulager les symptômes.

Lire : La vitamine D améliore fortement la dermatite atopique

Source

Evangelista MT, Abad-Casintahan F, Lopez-Villafuerte L. The effect of topical virgin coconut oil on SCORAD index, transepidermal water loss, and skin capacitance in mild to moderate pediatric atopic dermatitis: a randomized, double-blind, clinical trial. Int J Dermatol. 2014 Jan;53(1):100-8. doi: 10.1111/ijd.12339.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top