Les statines augmenteraient le risque de diabète des femmes

Par Lanutrition.fr Publié le 05/09/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Le risque de nouveau cas de diabète augmente chez les femmes prenant ces médicaments anticholestérol, surtout entre 40 et 64 ans.

Les statines sont des médicaments anti-cholestérol prescrits pour réduire le risque cardio-vasculaire. Bien que leur utilisation fasse l’objet de controverses, les statines restent largement prescrites en France. Les statines sont de plus en plus fortement soupçonnées d'augmenter le risque de diabète dans les deux sexes. 

Lire : Les médicaments anti-cholestérol augmenteraient le risque de diabète

Ce risque est généralement passé sous silence dans les médias, et par les médecins leaders d'opinion, alors même que ces médicaments sont prescrits quasi-systématiquement... aux diabétiques. 

Lire : Cholestérol, statines et diabète : lettre ouvert du Dr de Lorgeril au Pr Grimaldi

Une nouvelle étude taïwanaise dans PLoS One confirme ces inquiétudes et devrait amener les prescripteurs à plus de prudence. Dans cette nouvelle étude, les chercheurs se sont intéressés aux femmes car des travaux avaient suggéré que le risque de diabète associé aux statines était plus prononcé chez elles. 1065 femmes qui avaient développé un diabète entre 2004 et 2006 ont été retenues. A chaque nouveau cas de diabète, les chercheurs ont associé 10 personnes témoins d'âge et de caractéristiques médicales similaires, concernant l'hypertension, les maladies coronariennes et l'hyperlipidémie. 10 650 femmes témoins ont ainsi été rassemblées.

Parmi les 1065 nouveaux cas de diabète, 163 personnes, soit 15 %, prenaient des statines, alors que chez les 10 650 témoins elles n’étaient que 268 (3%). Lorsque les chercheurs ont regardé l’âge des patientes, ils se sont aperçus que l’association entre diabète et statines était plus évidente chez les femmes de 40 à 64 ans. Ceci pourrait s’expliquer par le fait que, dans cette classe d’âge, les femmes suivent plus souvent des thérapies hormonales : il y aurait un risque supplémentaire de développer un diabète lorsque les statines sont associées à des hormones.

Les 6 statines étudiées étaient associées à un risque augmenté de diabète. Mais la  rosuvastatine donnait le risque de diabète le plus élevé chez les femmes de 40 à 54 ans. L’effet de la dose a aussi été relevé : plus les doses de statines étaient importantes, plus le risque de diabète augmentait.

Par conséquent, ces travaux montrent une élévation du risque de développer un nouveau diabète lors de l’utilisation de statines par les femmes. Ce risque était plus évident chez les femmes âgées de 40 à 64 ans par rapport à celles de plus de 65 ans, et il était dépendant de la dose cumulée.  Ces résultats renforcent d’autres travaux similaires qui avaient conclu à une élévation du risque de diabète de type 2 chez les femmes ménopausées prenant des statines.

A se procurer, le livre qui a révélé le scandale des statines : Cholestérol, mensonges et propagande

Source

Chen CW, Chen TC, Huang KY, Chou P, Chen PF, Lee CC. Differential impact of statin on new-onset diabetes in different age groups: a population-based case-control study in women from an asian country. PLoS One. 2013 Aug 12;8(8):e71817. doi: 10.1371/journal.pone.0071817.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top