Syndrome métabolique : les promesses de la baie d’açaï

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 20/05/2011 Mis à jour le 21/11/2017
La pulpe d’açaï pourrait avoir un effet bénéfique contre le syndrome métabolique.

La baie d’açaï fait de plus en plus parler d’elle.  Peu de temps après que ses bénéfices contre l’athérosclérose aient été mis en évidence, c’est désormais son effet protecteur contre le syndrome métabolique qui intéresse les chercheurs. Une étude pilote publiée dans le Nutrition Journal vient de montrer que la consommation de pulpe d’açaï est associée à une diminution du risque de syndrome métabolique chez les personnes en surpoids.

Le syndrome métabolique se définit comme la présence d’au moins 3 des 5 facteurs de risque suivants : une hypertension, un taux de cholestérol et une glycémie élevée, un faible taux de cholestérol HDL et une obésité abdominale. Il augmente donc le risque de souffrir de certaines maladies telles le diabète de type 2 ou les maladies cardiovasculaires.

Les auteurs ont suivi 10 personnes en surpoids afin d’étudier les effets de l’açaï sur leurs risques de diabète et de maladies cardiovasculaires. Durant 1 moins, les participants ont consommé 200 milligrammes par jour de pulpe d’açaï. Différents facteurs de risque de syndrome métabolique ont été mesurés avant et après le suivi.

Après la consommation d’açaï, les taux de glucose et de cholestérol ont diminué, de 5,3 % et 10,6 % respectivement.

Référence :

Authors: J.K. Udani, B.B. Singh, V.J. Singh, M.L. Barrett; Effects of Acai (Euterpe oleracea Mart.) berry preparation on metabolic parameters in a healthy overweight population: A pilot study. Nutrition Journal, 2011, 10:45, doi: 10.1186/1475-2891-10-45.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top