Une horloge de l'estomac empêche de trop manger la nuit

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 16/12/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Chez les travailleurs de nuit, cette horloge est perturbée et pourrait conduire au surpoids.

Quand nous mangeons, des nerfs envoient au cerveau des informations sur le niveau de remplissage de l’estomac. D’après des chercheurs australiens qui publient leurs résultats dans Journal of Neuroscience, les récepteurs nerveux de l'estomac sont plus sensibles la nuit que le jour.

Le sommeil et le cycle jour-nuit (ou cycle circadien) jouent un rôle dans la prise alimentaire et le maintien du poids. Ainsi, le manque de sommeil peut favoriser des déréglements alimentaires et une prise de poids.

Lire : 5 causes méconnues de surpoids - Ennemi n°1 : le manque de sommeil

Des chercheurs de l’université d’Adelaïde ont voulu savoir si les nerfs de l’estomac agissaient en suivant une horloge circadienne. Le système digestif est innervé par le nerf vague (ou nerf pneumogastrique) qui contrôle les mouvements du tube digestif. Le nerf vague fait partie du système nerveux autonome parasympathique. Lorsque des aliments arrivent dans l’estomac, l’estomac se détend, ce qui stimule les récepteurs de la paroi de l’estomac. Par la voie vagale, ces mécanorécepteurs transmettent des informations au système nerveux central pour qu’il comprenne que l’estomac se remplit. 

Lire : Comment on arrive à satiété

Les chercheurs ont travaillé sur des souris en laboratoire pour étudier comment les nerfs de l’estomac répondaient à l’étirement. D’après Stephen Kentish, l’auteur principal de ces travaux « Ce que nous avons trouvé est que les nerfs du tube digestif ont une sensibilité moindre lors des périodes associées à l’éveil. » Conséquence : le jour, quand nous avons besoin de plus d’apports énergétiques, il est possible de consommer plus de nourriture. « Les nerfs agissent comme une horloge pour coordonner la prise alimentaire avec les besoins énergétiques. »

Ces résultats pourraient s’appliquer à l’homme et expliquer certains problèmes de prises de poids liées à des dérèglements du sommeil. Par exemple, les personnes qui travaillent en équipe avec des horaires décalés ont un sommeil et un comportement alimentaire qui n’est plus en phase avec le rythme jour-nuit. Ceci pourrait conduire à des problèmes de surpoids et avoir des conséquences sur la santé.

Lire : Les femmes qui se couchent et se lèvent à la même heure sont plus minces

Les mécanorécepteurs gastriques suivent donc un rythme circadien, qui pourrait en partie expliquer que les dérèglements du cycle jour-nuit conduisent à des problèmes de poids.

Source

Kentish SJ, Frisby CL, Kennaway DJ, Wittert GA, Page AJ. Circadian variation in gastric vagal afferent mechanosensitivity. J Neurosci. 2013 Dec 4;33(49):19238-42. doi: 10.1523/JNEUROSCI.3846-13.2013.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top