Champagne : le meilleur n'est pas le plus cher

Par Lanutrition.fr Publié le 06/12/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Des experts ont préféré une bouteille à 48 € à d’autres beaucoup plus chères.

Quel Champagne choisir pour les fêtes quand on n’est pas expert en vins ? D’après une étude anglaise parue dans Flavour Journal, les Champagnes les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs au goût.

Le Champagne est un vin pétillant protégé par une appellation d’origine contrôlée ; il est produit grâce à une double fermentation, caractéristique de la « méthode champenoise ». Il existe plusieurs types de vins de Champagne, variant en fonction de leur composition : les blancs de blancs avec 100 % de raisin Chardonnay blanc, les blancs de noirs avec des raisins rouges comme le Pinot noir, et les rosés. Le Champagne symbolise la boisson festive par excellence, particulièrement prisée lors des fêtes de fin d’année.

Lire : Le réveillon qui rime avec nutrition

Des chercheurs des universités de Londres et d’Oxford ont imaginé un test de vins de Champagne en aveugle. Ils ont recruté un panel de 15 goûteurs qui avaient tous une activité professionnelle en rapport avec le vin ou les spiritueux : 4 étaient qualifiés d’ « experts », 6 avaient un profil « intermédiaire » et 5 étaient classés comme « amateurs de vin ». Les goûteurs avaient entre 21 à 60 ans (âge médian : 30 ans), et 11 étaient des hommes.

Les vins testés étaient 3 Champagne de Mumm, 3 Champagne de Perrier-Jouët et un vin pétillant anglais. Les prix des bouteilles variaient entre 20 et 480 €. Les vins ont été servis dans des verres noirs car l’objectif de l’étude était aussi  de savoir si les experts pourraient estimer la proportion de raisins rouges et blancs dans ces boissons.

Résultat : Les testeurs n’ont pas été capables de déterminer de manière fiable la proportion de raisins blancs dans les vins testés. Les avis concernant le goût des Champagne n’avaient aucun rapport avec leur prix. Ainsi, le Champagne le plus cher (Perrier-Jouët Belle Epoque Blanc de Blanc 2002 à 480 €) était le plus mal noté. Le vin qui a semblé le meilleur aux experts était le Mumm Vintage 2004 à 48 €. Les amateurs de vin ont préféré le Mumm de Verzenay NV qui coûtait 90 €.

Pour Charles Spence, de l’université d’Oxford, qui a mené cette étude : « Si vous savez combien coûte quelque chose, l’effet psychologique de ce prix élevé semble lui donner un meilleur goût. »

En conclusion, le prix n'est pas focrément le meilleur critère du choix d'un vin !

Source

Vanessa Harrar, Barry Smith, Ophelia Deroy and Charles Spence. Grape expectations: how the proportion of white grape in Champagne affects the ratings of experts and social drinkers in a blind tasting. Flavour 2013, 2:25. doi:10.1186/2044-7248-2-25

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top