Diabète: la piste du thé vert

Par Lanutrition.fr Publié le 13/12/2010 Mis à jour le 21/11/2017
D’après une récente étude menée sur la souris, l’épigallocatéchine gallate (EGCG) contenu dans le thé vert permettrait de lutter contre le diabète de type 1.

Pour la première fois, les chercheurs de Virginia Tech ont mis en évidence les bénéfices de l’épigallocatéchine gallate (EGCG) sur le diabète. Selon eux, ce composé au fort pouvoir antioxydant que l’on retrouve dans le thé vert réduirait le risque de développer un diabète de type 1.

Une personne souffrant de diabète de type 1 est incapable de fabriquer de l’insuline car les cellules du pancréas responsables de la production de cette hormone sont détruites.

Les auteurs ont évalué l’effet de l’EGCG sur des souris prédisposées au diabète de type 1. Un premier groupe de douze souris a reçu un régime standard, un second groupe a reçu un régime accompagné d’eau contenant 0,05 % d’EGCG.

Résultat : à l’âge de 32 semaines, 67 % des souris n’ayant pas reçu d’EGCG ont développé un diabète de type 1 contre seulement 25 % des souris qui en ont reçu. Par ailleurs, la production d’insuline et le taux de survie sont plus importants chez les souris ayant reçu l’EGCG que chez les autres.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur le diabète.

 

Z. Fu, W. Zhen, J. Yuskavage, D. Liu; Epigallocatechin gallate delays the onset of type 1 diabetes in spontaneous non-obese diabetic mice. British Journal of Nutrition, doi: 10.1017/S0007114510004824.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top